WAC-MCA : La parole aux coachs.

maroc mountakhab wydad wac botola pro coupe monde derby winners tifo

Dans une interview accordée au site Internet Algérien « Le Buteur », l’entraîneur du Mouloudia Club d’Alger, Abdelhaq Meguellati compte adopter le 4-4-2 pour bloquer les espaces aux joueurs du Wydad Athletic Club.

« C’est la seule tactique qui nous permettra de fermer les espaces à notre adversaire. Seulement, il faut être hyper concentré pour ne pas commettre la moindre erreur qui pourrait nous être fatale », a indiqué le coach Algérien. Avant d’ajouter « Ce que je crains le plus, c’est l’état physique de mes joueurs qui devraient savoir gérer leurs efforts pour répondre au défi physique qui sera imposé par les joueurs Marocains »

Ayant déjà décortiqué le jeu de la formation du Wydad face à Al Ahly, le coach Mouloudien a  conclu que : « Le point fort des Marocains, c’est Ahmed Ajdou et Mouhcine Yajour, qui sont très dangereux. Ils peuvent faire la différence à n’importe quel moment. Il y a aussi le milieu de terrain du Wydad qui est très puissant. Toutefois, la défense a  démontré lors de ce duel certaines lacunes au niveau de l’axe central».

Pour sa part, le premier responsable de la barre technique du WAC, Michel Decastel a déclaré sur le site de la CAF que « Nous devons prendre les trois points en jeu pour capitaliser celui que nous avons marqué en Egypte. Le principe fondamental dans une telle épreuve, c’est de gagner tous les matchs chez soi et nous nous attendons à une partie difficile ».

 

Enfin, Michel Decastel qui a visionné la  première sortie du MC Alger contre l’ES de Tunis, n’a pas tari d’éloges sur son prochain adversaire : « Je vous confirme que c’est une équipe solide et que l’aspect physique jouera un rôle déterminant. C’est là-dessus aussi que nous avons mis l’accent aux entraînements. Mais j’ai confiance en mes joueurs. Ils ont l’habitude de ces matchs à enjeu. Et si le public nous soutient, je pense que nous pouvons obtenir un résultat positif », a conclu le Boss technique des Rouge & Blanc.

 

Abou Nadir