Botola (18e journée) WAC (3) – IZK (0)

maroc mountakhab wydad wac botola pro coupe monde derby winners tifo

Dans le cadre de la 18ème journée du championnat national, le Wydad a pu faire le nécessaire afin de conserver sa place de leader du championnat en battant l’IZK par trois buts à zero. Le Wydad qui n’a pas gouté à la victoire sur la pelouse du complexe Med V depuis le derby, c’est à dire la 10e journée, a su finalement mettre à profit sa réception.

Formation du WAC:

Akid, Amrani, Rabeh, Kourdi, Noussir, Asbahi, Karti(Housni), Saidi, Koné (Mourtaji), Hajhouj(Ondama), Evouna

Faits marquants:

17h40: environ 5000 supporters dans les gradins du complexe MedV

17h45: Avant les échauffements des Zemouris, l’ancien sociétaire du WAC, Ayoub Skouma a salué le publique des rouges et blancs en s’adressant la Curva nord.

18h: la sortie de la feuille des 11 de départ (voir ci-dessus), nous remarquons le retour de Reda hejhouj de sa blessur, de Malik Evouna et Fabrice Ondama de la CAN

18h10: le public continue d’arriver en masse, à 20 min du début de la rencontre, environ 10 000 wydadis ont déja pris place dans le stade.

18h33: le match est lancé avec quelques minutes de retard et sous le regard d’environ 30 000 spectateurs dans les gradins

18h38: 1er raté d’evouna après un mauvais contrôle

18h48: Goooooool d’Evouna après une passe de Karti

19h02: Penalty imaginaire sifflé pour l’IZK, mais arrêté par Akid

19h20: fin de la 1ere période avec une petite avance du WAC par un but marqué par Evouna

19h35: Debut de la 2nd période sans changement dans les lignes des rouges et blancs

19h48: Fabrice Ondama remplace Reda hejhouj qui a fait aujourd’hui son retour après environ deux mois d’arrêt.

19h50: Goooool d’Evouna!! Suite à un centre de revenant Fabrice d’ondama

20h02: Housni la nouvelle recrue remplace Karti en milieu de terrain

20h10: Mortaji remplace Koné

20h16: et de 3-0, buuuuut de Amrani à la 86e minute

20h21: 5 minutes de temps additionnel

20h27: FIN de la rencontre avec une victoire méritée des rouges et blancs par trois buts à zéro