WAC-FUS : Préserver cette même rage de vaincre.

maroc mountakhab wydad wac botola pro coupe monde derby winners tifo

Tous les supporters des Rouge et Blanc étaient unanimes à dire  que la rencontre  d’hier qui a opposé le Wydad Athletic Club au Fath Union Sports, dans le cadre de la 22 è journée de la saison 2012-2013 , a été une des meilleures depuis le début de la Botola dite « Professionnelle ».

 La grogne des fans derrière la motivation de l’équipe ?

Après la grogne des supporters, qui demandaient le départ du président Abdelilah El Akram et de son comité, les joueurs du Wydad AC, se sont révoltés hier, en démontrant face à la coriace et athlétique équipe du FUS, un visage le moins que l’on puisse dire inhabituel.

 En effet, l’équipe, qui était animée d’une grande motivation, a fait preuve de beaucoup de solidarité et d’abnégation, pour venir à bout de cette équipe R’batie, qui a posé énormément de problèmes, surtout lors des quinze dernières minutes de la rencontre.

La rage de vaincre

En sus de cette révolte, le team qui a abordé cette partie avec les tripes et le cœur, a bien quadrillé le terrain et n’a pas laissé beaucoup d’espace libre à cette ligne d’attaque du FUS très agressive et qui se composait de Brahim Bahri, Mourad Batna et d’Abdeslam Benjelloun, sans omettre Hicham Aroui. Le seul bémol de cette équipe, c’est sa ligne offensive, qui a montré des insuffisances, notamment au niveau des contre-attaques, car ils avaient la possibilité de plier le match.

En quittant le Complexe Mohamed V, les supporters de la Bâtisse Rouge n’avaient qu’un seul regret : « Dommage que le WAC  n’ait pas osé de jouer avec cette hargne le long de cette phase retour de la Botola dite «  Professionnelle ».

En tout cas, les Rouge & Blanc sont appelés à  préserver  cette rage de vaincre et  cette envie de se donner à fond, afin d’aller jusqu’au bout de cette compétition.

Abou Nadir