Violence dans les stades : Ni des recettes miracles, ni des solutions révolutionnaires

maroc mountakhab wydad wac botola pro coupe monde derby winners tifo


Dans nos stades,la violence des supporters devient un problème à l’échelle nationale.Il est temps pour que les autorités concernées par le problème fassent de la lutte contre ce fléau social une véritable priorité d’action.

Les mesures prises par le ministère des Sports pour lutter contre les incivilités et la violence dans les stades se sont avérées inefficaces,soit par manque de moyen , soit par laxisme des autorités chargées d’assurer la sécurité au sein ainsi qu’aux alentours du stade ; sans oublier le volet concernant l’organisation qui est tout bonnement catastrophique.
Face à une telle recrudescence de violences, il convient en premier lieu de renforcer les mesures permettant de protéger le caractère festif du football.

Engager un processus de concertation entre tous les acteurs concernés

Afin de mieux cerner le problème , la connaissance sur l’évolution du milieu des supporters dans notre pays est plus que nécessaire, ce qui impose la tenue d’un congrès national des associations des supporters,des dirigeants de club ainsi des autorités locales . L’objectif de ce congrès est la mise en place d’une politique préventive de lutte contre la violence.

Afin de pacifier les stades ,les pouvoirs publics ont intérêt à intégrer les associations des supporters dans le dialogue ,au fait,il s’agit de définir les droits et les devoirs des associations de supporters dans le but de créer un cadre clair de relations entre elles et les autres acteurs

Mesures répressives ,mesures préventives.

Pour lutter efficacement contre l’ampleur que prend la violence dans les gradins ainsi qu’aux alentours des stades,il faut que les pouvoirs publics mettent en place une politique spécifique de lutte contre les débordements des supporters ,celle-ci doit allier prévention et répression .

Une politique de répression est nécessaire ,mais menée seule, elle peut être source de tensions ,en tout état de cause, elle doit s’appuyer sur textes législatifs relatifs à la sécurité des manifestations sportives .

Le but de cet article n’est pas de proposer des préconisations qui pourront alimenter les réflexions des décideurs , mais seulement relancer le débat sur ce qui se passe dans nos stades et qui ne fait nullement honneur au football .