Tabula Rasa

maroc mountakhab wydad wac botola pro coupe monde derby winners tifo

La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent.
Albert Einstein

La situation peu glorieuse que traverse notre grande équipe nous incite encore une fois de plus à essayer de comprendre les raisons ayant conduit à un tel échec.

Nombreux articles et commentaires furent publiés pour essayer de comprendre le fond de notre crise, gestion de l’effectif, joueurs faisant preuves d’indiscipline et de clanisme,incompétence des coachs,incompétence des membres du comité,laxisme,etc.Problématiques qui surgissent chaque saison au point d’en devenir une règle immuable chez nous.

Ces problèmes ne datent pas malheureusement d’aujourd’hui, ils sont devenus structurels et aucune équipe dirigeante de ces dernières années n’a manifesté une volonté de les résoudre.

La politique mise en place ces dernières années par nos équipes dirigeantes ne manifeste aucun intérêt pour les enjeux à moyen et le long terme. Une politique axée de façon irréfléchie sur un seul volet, les recrutements,nos marchands de sable,ont fait croire aux milliers de supporters que la réussite d’un club en dépend en grande partie.Erreur fatale.

Fidèle à elle-même, la réalité a fini,par nous rattraper et nous signifier que nous sommes sur la mauvaise pente.

Ce qu’on doit savoir c’est que la réussite d’un club repose sur plusieurs éléments, imbriqués les uns dans les autres.

Le premier élément,avoir la capacité à mettre en place une vraie et réelle politique de gestion ; pour y parvenir,il faut l’homme qu’il faut à la place qu’il faut et non pas un homme en mal de gloriole dont seul satisfaire son propre ego a de l’importance.

Bref , notre club a besoin d’une gestion exemplaire s’inspirant du progrès scientifique et d’une vraie culture professionnelle qui nous fait encore défaut. C’est aussi le seul moyen pour assainir un environnement infesté et ravagé par les” Semassaras” et les” Hayahas” .

Une question posée par un de nos amis sur le site me revient incessamment à l’esprit :
Pourquoi notre équipe dirigeante n’a pas pensé s’attacher les services d’un certain nombre de cadres spécialistes qui vont sans doute contribuer à instaurer une nouvelle culture au sein de notre grand Wydad ?

On a trop fait dans le domaine de la politique du colmatage, et pour répondre à la question de notre ami et repartir sur des bases saines, l’heure est venue pour abandonner les méthodes archaïques appliquées jusqu’à aujourd’hui. Il conviendrait de faire tabula rasa. Ceci nous permettrait de mieux anticiper les problèmes auxquels nous serons contraints de nous confronter à l’avenir et surtout de contribuer à instaurer une nouvelle culture au sein de notre grand Wydad.

L’avenir nous appartient à condition de s’y préparer maintenant

Dima Wydad