Supporters,entre l’enthousiasme et la crainte

maroc mountakhab wydad wac botola pro coupe monde derby winners tifo

La plus titrée et la plus populaire du pays, l’équipe du Wydad s’apprête-t-elle à vivre une nouvelle saison particulièrement intense ?

À la suite des dernières contre-performances enregistrées dans le cadre de la compétition africaine, le doute commence à s’installer au sein des supporters et les avis sont multiples sur les raisons de ce demi-échec.

Quel sera le visage de notre équipe cette saison , encore celui des années moroses ? Ce constat posé par bon nombre de supporters est peut-être cruel, mais pas dénué de bon sens.

Comprendre ce qui se passe aujourd’hui nous contraint à étudier ce qui s’est passé au cours de toutes ses dernières années.D’où la question, comment se fait-il qu’une équipe qui a remporté le titre du champion du Maroc en 2006 et 2010 ne soit elle pas parvenue à le défendre les saisons suivantes ?

Les causes de l’échec qu’avait subi notre équipe au cours de ces saisons sont multiples, néanmoins on peut déceler un dénominateur commun entre elles : l’instabilité,ennemie de la réussite (عـدو الـنجاح). Que ce soit au niveau technique ou sur le plan de l’effectif,le Wydad a connu un chamboulement qui nuisait à son image.

Avec tous les remous , nos dirigeants semblent ignorer que la stabilité est le vecteur de la motivation, de la cohésion d’une équipe.

Selon les chimistes l’instabilité à deux formes,la fragilité et l’explosibilité.
La fragilité se manifeste par les résultats sur le terrain,par des joueurs en perte de confiance en bref, par la présence d’une équipe fantomatique. Tandis que l’explosibilité, elle se manifeste par la colère des supporters qui en veulent au coach ou au président,dans ce cas l’équipe se trouvera dans un environnement purement chaotique.

Certes, nos sentiments sont divisés entre l’enthousiasme et la crainte,mais la raison nous impose à soutenir notre équipe et à faire preuve de patience, la saison ne fait que commencer. Il est temps d’intégrer dans notre logiciel,qu’une équipe ne se construit pas du jour au lendemain et ne se façonne pas en deux rencontres.

Dima Wydad