Retro : Qui se souvient de ces Etrangers du WAC (II) ?

maroc mountakhab wydad wac botola pro coupe monde derby winners tifo

En plus des quatre joueurs cités dans l’article précédent, d’autres joueurs Etrangers ont porté le maillot cher à tous les Wydadis. Je ne peux pas tous les citer, mais des noms me reviennent.

« WydadPlus.Com » vous propose de faire un tour d’horizon de ces joueurs, aux destins diamétralement opposés et qu’on a porté aux nues ou descendu en flammes au grès des moments. 

Enfin, il faut bien avouer, que le niveau des joueurs recrutés est bas ; la faute incombe à la marchandisation de ce sport noble, aux businessmans et autres pseudo-dirigeants qui ont pris possession du club phare de la capitale économique à la seule fin de se faire de l’argent.

Europe :

Oleg Taran et Sadio Sow.

Amérique Latine :

Emerson Nogueira, Luis Jefferson, Wuiswel Iséa et Claudio Daniel Ortiz.

Algérie :

Abdeslam Ben Abdellah, Brahim Adda, Fares Mechri et Hamza Yacef.

Soudan :

Mohamed Moussa.

Sénégal :

Moussa N’daw, Ibrahima, Ibrahima Touré, Makhete NDiaye et M’baye.

Côte d’Ivoire :

Guillaume Dah Zadi , Jean Jacques Gosso Gosso et Bobley Anderson. 

Congo :

Junior Moukoko, Lys Mouithys et Fabrice Ondama.

Bénin :

Pascal Angan. 

Mali :

Boubacar Coulibaly, Mahamadou N’Diaye, Khalilou Traoré et Omar Kida.

Burkina Faso :

Mamadou Tall et Ibrahim Kabore.

Guinée :

Mohamed Soumah.

Pour clôturer, l’histoire retiendra  le nom du Sénégalais Makhete NDiaye, qui a perdu les pédales après la défaite du Wydad AC, en Ligue arabe des champions 2005, face à Al Hilal (1-0), en jetant ses chaussures sur l’entraîneur Français, Jacky Bonnevay et du Béninois Pascal Angan, qui a donné le prénom de « Wydad » à sa propre fille et ce pour graver à jamais son passage au Wydad Athletic Club. 

Abou Nadir