Que s’est-il passé lors de la concentration à Marrakech ?

maroc mountakhab wydad wac botola pro coupe monde derby winners tifo

Au lendemain de la fin de la première manche du championnat,où le Wydad ,après un début désastreux est parvenu à terminer à seulement deux longueurs du leader . Les supporters croyaient dur comme fer en leur équipe pour réaliser une deuxième manche de toute beauté, surtout après la concentration à Marrakech.

Toutes les composantes Wydadies s’attendaient à voir l’équipe sous un meilleur visage. L’optimisme était à un niveau paroxysmique.

Bref, sur le plan des résultats,nous espérions faire le plein, nous espérions retrouver notre équipe d’antan, celle qui faisait peur aux clubs marocains. Malheureusement, les choses ne se déroulent pas comme prévu. Bien au contraire, l’équipe gratifie son public d’un spectacle des plus affligeants, pathétique. En un mot, la sauce ne prend pas. Du côté des supporters,l’optimisme vire au scepticisme.

Notre but n’est nullement de faire un procès d’intention à quiconque et loin de nous toutes intentions inavouables envers quiconque ;mais il est de notre droit de se poser des questions sur le devenir de notre équipe.

Il est évident que la situation dans laquelle se trouve l’équipe ne peut en aucun cas être considérée comme un simple accident de parcours ou comme étant simple passage à vide, car elle perdure depuis pas mal d’années. Elle est la résultante de plusieurs vecteurs, que nous avions débattus à plusieurs occasions.

Néanmoins , nous n’avons jamais évoqué le manquement d’assertivité qui caractérise les personnes qui ont la destinée de l’équipe entre leurs mains .

Cette assertivité qui consiste à être maitre lors des situations embarrassantes, à pouvoir motiver les joueurs sans agressivité en trouvant les mots avec le ton de la voix appropriée et surtout à maitriser l’art de la communication.

Même en étant hors sujet, nous devrions rendre un vibrant hommage à monsieur, Zeljko Zecevic, coach de la section basket ,qui grâce à son comportement assertif a su redonner à son équipe tout son aura.

Après la concentration à Marrakech, l’équipe nous est apparue essorée et les joueurs essoufflés et livrés à eux-mêmes, alors que s’est-il passé à Marrakech ?

Abdel_Ier.