Pour un avenir meilleur

maroc mountakhab wydad wac botola pro coupe monde derby winners tifo

Malgré une saison alarmante, nous avons cru ou plutôt nous avons fait semblant de croire que nos joueurs sont capables de venir à bout d’une équipe d’Al Ahly rodée aux compétitions africaines. La réalité finit toujours par prendre le dessus sur les rêves que l’on ne peut pas réaliser. Elle peut même les transformer en cauchemar.

Au cours de toutes ces années, à travers nos multiples débats, plusieurs points furent soulevés, répétés à satiété.  La gestion, la formation, la structuration, la capitalisation sur nos acquis et nos échecs. Où en sommes-nous ?

Les années passent et bizarrement se ressemblent ; on est toujours au même stade, on pose les mêmes questions et personne n’est à l’écoute. Paradoxalement, en guise de réponses à nos questions, on nous gave de promesses : “cette saison, on va recruter des joueurs de grands calibres, un coach de grande renommée…”.  À dire que l’homme est capable de construire une pyramide en commençant par le sommet. Mais parbleu, sans les fondements, même si l’on arrive, elle finira par s’effondrer. Faut-il être un génie pour s’en rendre compte ? Sans des assises solides, on ne peut rien faire. Sinon faire du bricolage.

On ne peut pas construire une équipe capable de dominer le championnat pour plusieurs années de suite sans avoir au préalable pensé aux substances de bases. Ces substances de bases sont les fondements qui ont permis notre équipe d’être ce qu’elle est actuellement. Ces fondements constituent notre identité, notre ADN, qui nous relie à notre histoire. Nos rapports à former de grands joueurs, à gagner des titres font partie de notre identité.

Force de constater qu’au cours des dernières années marquées par des renversements d’orientation et de prises de décisions irréfléchies, on a perdu ce qui nous était propre et par conséquent nous sommes devenus dépendants de certains agents de joueurs qui en absence d’une véritable direction technique et de cellule de scooting , viennent nous proposer leur « poulain ».

Pour cela, il est primordial qu’au centre de nos réflexions la structuration du club soit débattue avec intelligence , traitée en extrême urgence et par la même occasion, il faut essayer de redéfinir les règles de gouvernance et mettre l’accent sur les mesures à prendre. Si monsieur Naciri est capable de mesurer l’étendue et la gravité du problème qu’il a causé par ses décisions aléatoires ainsi qu’à l’inexistence d’un projet ,en faisant preuve de bonne volonté à y remédier en s’engageant à trouver des solutions pérennes aux différents problèmes, alors les supporters seront derrière lui. Dans le cas contraire, il sera leur cible. Et ce ne sont pas les quelques annonces phares, l’arrivée de renforts , Lakhal,Kaabi,…,qui feront déborder notre optimisme.

On ne peut pas du jour au lendemain balancer tout ce qui a fait notre histoire à la poubelle.

Dima Wydad

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here