Nous le savions et nous avions l’habitude

maroc mountakhab wydad wac botola pro coupe monde derby winners tifo

Proverbe chinois :“Ne crains pas d’avancer lentement, crains seulement de t’arrêter.”

Quelle que soit la situation, agissons avec pragmatisme.Chaque chose en son temps. Dans ces moments décisifs, l’équipe a besoin de notre soutien,même si la dernière prestation nous a laissés sur notre faim ou que l’on soit contre certains choix de Toschak .

Nous le savions et nous avions l’habitude.

Nous savions que la saison serait rude, la compétition ardue avec ses hauts et des bas.

Nous avions l’habitude que nos adversaires seront toujours là, à nous coller aux basques,ils ne lésineront pas sur les moyens pour nous rendre la tâche plus difficile.

Nous avions l’habitude d’être la cible privilégiée d’une certaine presse.

Nous avions l’habitude, nos ennemis n’hésiteront pas à lancer leurs cris d’assaut, “taïaut taïaut taïaut,  Lâchez les chiens de garde” , pour nous couper la route et nous remonter les uns contre les autres. …

Nous le savions et nous avions l’habitude,tous les coups bas sont permis contre le Grand WAC. Mais on est le grand WAC et on ne peut compter que sur nous même, nous avions pour habitude de faire face à toute forme d’actes de malveillance qui peuvent nuire à notre équipe.

Certes, nous sommes loin d’être satisfaits par le comportement de nos dirigeants sur le traitement de certains dossiers , nous sommes insatisfaits de certains choix de Mr Toschak, et il est de notre droit de le signifier,mais ceci ne doit pas nous éloigner de notre principal objectif,être toujours derrière notre chère équipe.

Nos points de vue diffèrent,mais ne doivent pas servir, à nous diviser ni à nous détourner de nos objectifs. Soyons en grand nombre afin de soutenir les joueurs dans leur périple africain.

Toujours Wydadi et Wydadi pour toujours  et à nous la gloire.

Abdel_Ier