Michel Decastel : « Nous sommes maîtres de notre destin »

maroc mountakhab wydad wac botola pro coupe monde derby winners tifo

A quelques jours du coup d’envoi du match sommet qui opposera le Wydad Athletic Club au club Egyptien d’Al Ahly, le coach Helvétique  du WAC a accordé une interview exclusive au site officiel de la CAF.  En Voici l’intégralité de l’entretien de Michel Decastel:

Cafonline.com : Le WAC jouera contre Al Ahly sa qualification pour les demi-finales. Une victoire et l’affaire sera entendue. Un nul ou une défaite et il faudra s’en remettre aux résultats de la dernière journée.

Michel Decastel : « Cela va être un match très difficile dans la mesure où l’équipe d’Ahly abat sa dernière carte. Si les Egyptiens sont battus, ils n’entreront pas dans le carré d’as. Je me méfie d’une équipe qui sait voyager. J’ai suivi leur match de Tunis contre l’Espérance. Ils ont été battus, mais ils se sont créé beaucoup d’occasions et sincèrement, ils ne méritaient pas de perdre.
Dans nos rangs, il y aura deux absents, Ahmed Ajeddou et Fabrice Ondama. Ce n’est jamais facile de remplacer des titulaires mais il faudra bien faire sans eux. Heureusement mon effectif est suffisamment dense pour que je puisse trouver la meilleure solution
».

Cafonline.com : Ces derniers temps plusieurs de vos joueurs ont été sollicités par l’équipe nationale et par l’équipe olympique et n’ot pu préparer le match avec le reste de l’effectif. Est-ce que cela ne pose pas de problème au WAC ?

Michel Decastel : « Non pas du tout. C’est le cas des équipes qui alimentent les sélections. Nous avons quelques jours de congé à ceux qui avaient été retenus en équipes nationales. Et, avant le match de dimanche soir, ils auront pu récupérer pendant le stage de Bouskoura. On va faire en sorte qu’ils soient fin prêts pour le face à face avec les Egyptiens ».

 

Cafonline.com : Rencontrer un club de l’envergure d’Al Ahly constitue toujours un challenge un peu particulier. Quel est le mot d’ordre que vous allez transmettre à votre équipe ?

Michel Decastel : « Face à un adversaire de ce type, ce sont  la détermination et la concentration de chacun des joueurs qui font la différence. Le mental est extrêmement important. Je suis sûr que si le jour j on est bien concentré sur son sujet et sur l’animation du jeu, on a les moyens de battre Al Ahly. Et puis je compte sur la grosse expérience de notre gardien international Nadir Lamyaghri pour donner le ton à l’équipe. Sans oublier le soutien du public qui viendra encore une fois en grand nombre. Gagner ce match, c’est se qualifier pour les demi-finales. Nous avons notre destin entre nos mains ».

Abou Nadir