Mercato ou le débat intarissable

maroc mountakhab wydad wac botola pro coupe monde derby winners tifo

Rumeurs, discussions, négociations, officialisations, telles sont les périodes des Merctos. C’est la même rengaine, à tel point qu’on ne sait plus à quoi s’en tenir.

En l’absence d’une direction technique dont l’une de ses missions prépondérantes est de développer l’école de formation pour servir de vivier pour l’équipe première ,on peut qu’être tributaire d’un marché et de ses règles qui dépassent le cadre sportif.

 Et en raison de la rudesse d’une concurrence interclubs,qui ne fait qu’augmenter au fil des ans,le marché de transfert est devenu une opération délicate, les conditions financières imposées par les agents de joueurs sont de plus en plus contraignantes pour les clubs qui cherchent à renforcer leurs effectifs.

Certes, lorsqu’on bataille sur plusieurs fronts, le titre de champion, la coupe du trône, la coupe Arabe et la Champion League, il faut prévoir une préparation digne des engagements qui nous attendent en effectuant des renforcements de l’ effectif ,ceci est d’un commun accord, et personne ne dira le contraire.  Néanmoins, on peut toujours s’interroger sur le devenir de ces jeunes garçons, qui par amour au club , en tout passionné qu’ils sont , ont assurément rêver d’intégrer un jour l’équipe première.

C’est pour cette raison que l’on revient aux questions fondamentales qui alimentent nos débats.

  • À quoi sert l’école de formation?
  • Au nom de ce que certains appellent le ” football moderne “, a-t-on le droit de sacrifier nos jeunes après avoir passé toute leur formation au club?
  • Quel avenir souhaitons-nous pour notre club et pour nos jeunes joueurs ?
  • Quel projet pour la formation pour refléter la vocation et la philosophie de notre club?

En bref ,comme dans une rubrique à brac ;  qu’en est-il réellement du rôle et de la mission de la direction technique ?

Dans le cas du Wydad, on peut se demander si cette direction existe, car si c’était le cas, elle aurait dû mettre en premier lieu un projet sportif permettant de développer l’école de football et par conséquent permettre aux jeunes du crû d’accéder au niveau supérieur. Sûrement,on aurait eu droit à d’autres talents à l’instar de Nybet, Bouderbella …

Dima Wydad

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here