L’héritage qui continue à empuantir notre football.

maroc mountakhab wydad wac botola pro coupe monde derby winners tifo

Depuis l’ère du duo Ben Slimane – AOUZAL et jusqu’à nos jours, par leurs énormes bourdes et par leurs décisions injustifiées, tout en faisant preuve de favoritisme envers certains clubs,les arbitres de notre championnat ne font que trop parler d’eux.

Tout en indiquant notre désarroi suite à cette défaite imméritée, on ne peut se taire indéfiniment sur les décisions prises par l’arbitre et qui n’ont laissé personne indifférent surtout après le fameux penalty. Les images claires, les analystes des chaines de télé pour une fois, sont unanimes pour dire que l’homme en noir a failli à sa mission.

Si l’on comptabilisait le nombre de matchs où les erreurs d’arbitrage avaient probablement faussé le résultat de la rencontre, on se rendrait compte qu’un seul club en tire profit, un club qui prétend être l’un des clubs phares, un club qui par les déclarations de l’un de ces représentants, pour arriver à ses fins,n’hésiterait à faire preuve de démarches suspicieuses ” Swab”ou bien “la souplesse”, comme l’a si bien décrit Tahar Benjelloun dans son livre, ” l’homme rompu “.

Victime d’atavisme lourd de conséquences,victime de la cupidité des hommes qui ont trôné aux plus hautes instances sportives,le football marocain continue à vivre tout en agonisant.

Dans de telles circonstances,comme cela est coutumier à travers le monde ,les dirigeants du Wydad devraient demander purement et simplement la radiation à vie pour l’arbitre qui n’a pas seulement faussé le résultat, mais qui fait honte à l’ensemble du corps arbitral .Un arbitre de tristes réputations qui par ces décisions allant à l’encontre de l’éthique ont porté un lourd préjudice pas seulement au Wydada mais au football dans son ensemble.

Après une telle injustice,me vint à l’esprit , la citation de Max Scheler

« L’injustice agrandit une âme libre et fière. »

Et nous sommes fiers d’être Wydadi .

Abdel_Ier.