Les nouveaux chiens de garde: Presse complaisante et malhonnête

maroc mountakhab wydad wac botola pro coupe monde derby winners tifo

Après avoir lu l’article publié par le journal Al Mountakhab,à travers lequel un prétendu journaliste a osé tirer à boulets rouges sur le coach Wydadi ; je ne peux rester sans réaction à la suite d’un tel comportement, non pas dans l’optique de prendre la défense de Mr Toschak, d’ailleurs,je ne suis pas son avocat.  L’aspect de ma réaction est d’essayer de comprendre cette succession d’acharnements sans gêne dont est victime notre club ces derniers temps,toutes composantes confondues.

N’étant pas partisan des théories du complot, mais une telle succession d’événements, ne peut être le fruit du hasard.

Après qu’une partie des médias s’est chargée de priver l’équipe de son public, en s’attaquant à sa frange de supporters la plus active, en l’occurrence les Winners, maintenant c’est au tour de coach de l’équipe qu’un journaliste s’est attaqué en toute quiétude. L’impudent auteur de l’article s’est permis de qualifier le coach du Wydad d’agitateur des grandes vagues et des grandes forêts. autrement dit, les supporters Wydadis ne sont que des marionnettes que Mr Toschak manipule à sa guise et à l’âge de ses 66 ans a décidé de commencer sa carrière d’agitateur et de perturbateur.

Tous les Marocains, sans exception, savent à quel point notre presse peut se montrer complaisante et malhonnête et sont au courant des connivences auxquelles certains journalistes se sont donnés sans discernement,à cœur joie, dans l’espoir d’une quelconque misérable promotion.

En guise de réponse , je me contenterai à assimiler les propos de cet énergumène comme étant un ramassis des déchets de la pensée humaine et de clore par un célèbre proverbe arabe :

Tandis que la caravane Wydadie avance, les nouveaux chiens de garde peuvent continuer à aboyer.

Réd. Par : Abdel_Ier