Les hommes passent, mais les institutions restent

Les hommes passent, mais les institutions restent | Wydad Athletic Club - Actualité / News du WAC - أخبار الوداد الرياضي

Depuis sa création en 1937, le Wydad a connu plusieurs présidents, chacun a apporté sa pierre à l’édifice selon les moyens et les conjonctures du moment et chacun par son expérience et son engagement a contribué à faire du WAC une institution à part entière. Et comme le dit l’adage : “Les hommes passent, mais les institutions restent”

Ces derniers temps, on parle tellement du président du WAC qu’il nous semble nécessaire de déterminer de façon globale en quoi consistent le rôle ainsi que les prérogatives d’un président d’un club de football.

Il nous serait absurde d’essayer de comparer nos présidents avec leurs homologues européens qui travaillent à une tout autre échelle. Néanmoins, un point commun subsiste quant à l’exercice de leur fonction, à savoir être conscient de l’étendue du rôle et de la mission qui leur sont attribués.

  • Mise à exécution d’un projet

Un président est élu selon un programme, destiné à assurer la réussite du club. De ce fait,il doit incarner et matérialiser la réalisation du projet.

  • Désignation du comité et création de commission

Un club ne peut en aucun cas fonctionner de façon unilatérale. Un président doit avoir une vision sur les orientations de son projet et pour cela il doit nommer les membres de son comité et mettre en place des commissions tout en sachant ce qu’il attend de chacun d’eux. C’est-à-dire que c’est lui qui détermine les rôles et les objectifs de chaque membre de son comité et des commissions nommées.

  • Coordination des activités du club

Dans le cadre du développement et de la promotion de la pratique du football, il se doit d’être le coordinateur de toutes les activités du club par le biais de commissions créées spécialement à cet effet.

Conclusion :

Comme rôle et prérogatives,on peut aussi mentionner la gestion des parties administrative et technique en concertation avec les membres de son comité,mais on conclura qu’un président doit s’investir corps et âme sans dépassement des limites de sa compétence et doit tout mettre en œuvre au bon fonctionnement de l’équipe sans attendre en retour aux reconnaissances particulières.

Dima Wydad