Les enjeux à venir

maroc mountakhab wydad wac botola pro coupe monde derby winners tifo

La réunion organisée par Driss Chraibi et à laquelle ont pris part d’anciens adhérents ainsi que d’anciennes gloires,qui ont marqué de leurs empreintes l’histoire de notre club, était l’occasion pour dresser la situation chaotique dans laquelle se trouve l’équipe. Les intervenants dans leur majorité étaient extrêmement critiques envers le président Al Akram et tout le monde s’accorde à dire que le sieur par son incompétence à tout simplement détruit tout ce dont rêve chaque Wydadi.

Pour rappel, après la deuxième réunion organisée par les anciens adhérents, le président Al Akram avait refusé de rencontrer leurs représentants qui voulaient lui signifier qu’ils comptaient adhérer.

Suite au refus de Abdelilah El Akram de rencontrer les représentants des anciens adhérents,une troisième réunion fut organisée pour définir le mode de recours à opter dans de telles circonstances, la décision prise était le recours à la présence d’un huissier de justice lors des paiements des cotisations. Il est clair qu’Al Akram et ses acolytes utilisent tous les subterfuges pour échapper à toute forme de négociation Être contraint à opter pour une telle procédure, laisse supposer que personne ne fait confiance à un président,capable d’utiliser tous les subterfuges afin de tenter de miner le processus du changement auquel nous aspirons.

Certes, comment peut-on croire en une personne dont les propos sont de jour en jour dénués de tout bon sens. Un jour,l’adhésion est ouverte pour tout le monde et le jour suivant c’est tout le contraire qui se fait.

En tant que supporters,dans les jours à venir nous serons inévitablement confrontés à de nouveaux enjeux et à de nouvelles priorités. Nous devrons être unis et solidaires afin d’affronter tout nouveau front qui se constituera autour d’Al Akram ou autour de l’un des membres de son comité. Il ne s’agit pas de dormir sur nos lauriers et attendre des jours meilleurs, notre devoir de wydadi nous oblige à ne plus laisser la situation empirer, il est temps pour assainir cet environnement malsain qui détériore de jour en jour l’histoire de notre équipe. On ne peut faire confiance qu’à la compténce et aux personnes capables de mener un grand projet à terme.

La méfiance est de mise,soyons sûrs que les proches d’Al Akram sont en train de manoeuvrer en catimini.

Abdel_Ier