L’entraineur où l’éternel bouc émissaire ?

maroc mountakhab wydad wac botola pro coupe monde derby winners tifo

Le WAC est depuis les 6 dernières années n’a pas cessé de changer d’entraineurs , La situation est plus préoccupante aujourd’hui où les prémices des limogeages sont dans l’air , alors que la Botola n’a même pas commencé pour le club. Benito Floro dont les compétences technique ne sont plus à prouver, se trouve à la surprise générale, sur un siège éjectable.

En dépit de la victoire en CdT , le travail de nettoyage de l’équipe de ses éléments perturbateur, le choix audacieux de balancer plusieurs jeune dans le bain au lieu d’exiger les joueurs prêt, le technicien ibérique n’en continuait pas moins à être contesté par une frange de l’entourage du comité-directeur tout comme par une grande partie du public wydadi.

Seulement quand on relève certains comportements de ce même public lors des derniers matches de l’équipe , on constate qu’ils ne sont pas mieux placé pour juger l’équipe, ce publique qui a boycotté son équipe au pire moment devant son rival au derby, juste pour régler des problème extra-sportive vis à vis du président, ce publique qui n’a pas cessé d’entacher l’image du club avec son hooliganisme et sa guerre civile entre ultra dans le stade, ce publique qui au lieu d’encourager et de pousser l’équipe vers l’avant pendant les 90 minute se retournent contre elle au premier but encaisser !! ce publique qui refuse d’apprendre de ses erreurs passé, combien d’entraineur on a viré ? est-ce que ça a changé quelque chose ? la réponse on la connait tous. Le plus dur commence et les problèmes vécus depuis belle lurette ne vont pas finir dans la mesure où il n’y a pas un problème d’entraîneur, le mal est à chercher ailleurs.

Ce même comité qui réclame le départ du coach, peut-il se vanter d’avoir fait son rôle correctement ? qui a mis du temps pour obtenir les papiers international d’Ondama privant l’équipe et le coach d’un élément qui aurait pu faire la différence dans la compétition africaine? Il est ou le défenseur central dont l’équipe en a besoin ? Il est ou la structure du club selon les normes international ? comment peut-on espérer quoi que ce soit d’un comité présidé par un président dont le seul souci est de sauver sa tête en s’entourant des gens incompétent juste pour avoir la paix ?! un président manipulé par les Smasria, Hiya7a et compagnie qui n’hésite pas à faire sauter un entraineurs dès que ces derniers ne sont pas satisfait, faisant courir le risque de déstabiliser l’équipe.

Bref tout porte à croire qu’on va vivre le même scénario que les années précédentes, sauf que cette fois il va falloir agir et un nettoyage plus profond demeure une nécessité absolue pour sauver cette équipe, le WAC est devenu comme un corps malade qui a besoin d’une intervention chirurgical mais au lieu de ça on se contente de lui donner des calmants.

borwat 8