Le Wydad y croit dur comme fer

maroc mountakhab wydad wac botola pro coupe monde derby winners tifo

A quelques heures du grand jour, les Wydadis s’arment d’ambition et d’optimisme Tous les espoirs leur sont permis. Les Rouges du WAC expriment leur détermination à rapporter la première couronne de la Ligue des champions d’Afrique Orange dans la galerie des trophées de leur club.

Michel Decastel (entraineur Wydad) : “Difficile mais pas irréalisable”

“Nous comptons trois blessés, dont deux certains (le latéral droit El Khaliqi et le gardien Lemyaghri). Bien sûr, notre gardien titulaire va beaucoup nous manquer, mais on doit faire avec. J’espère que notre portier remplaçant Yassine Bono sortira un grand match. Les blessures s’enchaînent ces derniers temps, mais c’est un peu le tribut à payer à la haute compétition.
Nous sommes prêts pour ce bras de fer. Il faut tout juste enlever un peu de cette pression qui peut accabler les joueurs. J’ai demandé à mes poulains de négocier cette finale retour comme si la coupe se joue sur une seule rencontre, sur un match sec. Comme s’il n’y avait pas de public aussi. Ce sera difficile mais pas irréalisable”.

Mohsin Iajour (attaquant WAC) : “Le tout pour le tout”

“Ma participation à cette finale retour est incertaine. Elle va dépendre de la décision du staff. Mais que je joue ou pas, il y aura toujours quelqu’un pour me remplacer et donner le meilleur de lui-même. A ce stade de la compétition, nous devons jouer le tout pour le tout car nous savons pertinemment que nous n’avons plus rien à perdre.”

Nadhir Lemyaghri (gardien de but WAC) : “Bono sera mon meilleur remplaçant”

“J’ai subi une opération en cours de semaine. Pourtant, j’ai tenu à accompagner mes coéquipiers jusqu’à Tunis pour ce grand rendez-vous. Le Wydad est confiant : il débarque ici pour ramener le trophée. Je suis certain que le jeune Bono sera mon meilleur remplaçant. Le résultat de l’aller n’a pas été une mauvaise performance. Au contraire, avec un nul 1-1 à Radès, nous serons couronnés. Nous sommes habités par une grande volonté de rapporter la Coupe à Casa. J’espère que les sportifs du continent assisteront à une belle finale”.

Mohamed Berrabeh (milieu de terrain) : “Un effectif de qualité”

“Oui, nous jouons de malchance avec cette cascade de blessés. Toutefois, notre effectif a des ressources, et il ne va pas trop ressentir ces défections. Nous sommes un groupe homogène. Nous comptons aussi beaucoup d’éléments en sélection. L’essentiel, c’est de tout donner, de n’épargner aucun effort afin de ne pas se faire trop de regrets par la suite. Dans cette deuxième manche, nous partons à chances égales. Nous avions déjà réussi le nul (0-0) à Tunis il y a quelques semaines. Cette finale par conséquent très reste ouverte”.

 

Source: cafonline.com