Le Paradoxe de Zénon expliqué au tâcheron-président

maroc mountakhab wydad wac botola pro coupe monde derby winners tifo

Tacheron

En parlant de lièvre de course, le prétendu président qui en a fait la déclaration n’a surement pas eu connaissance de l’existence du grand philosophe grec Zénon d’Élée, de l’école éléatique, celle de la pensée de l’infini ou de l’illimité, celle qui fut l’une des premières écoles ayant permis le développement des notions sur les paradoxes en mathématiques. Certes, s’il était au courant, il n’aurait jamais dû s’abaisser au point de déclarer que certaines équipes ne sont que des lièvres et aurait fait preuve de retenue par respect aux principes de l’éthique du sport, et cela, même si le mot respect lui est étranger.

Face à l’ignorance de ce prétendu président et avant d’énoncer le paradoxe de Zenon ,nous sommes contraints de lui exposer sommairement la définition des paradoxes. La lutte contre l’illettrisme et l’analphabétisme oblige.

Les paradoxes ne sont pas simplement des casses-têtes ou des instruments pour défier la raison, ils ont joué un rôle fondamental en mathématiques. En bref, on peut se contenter à dire qu’ils nous permettent à ne pas confondre modèle et réalité. C’est une affirmation contraire à la doxa, c’est-à-dire à l’opinion commune.

Même si l’on peut considérer un modèle comme étant un ensemble constitué par un travail d’abstraction, néanmoins il devrait représenter la réalité du mieux qu’il peut. De l’aspirine pour notre infortuné tâcheron-président

Le paradoxe de Zenon ou le paradoxe d’Achille et de la tortue

Achille ( le plus grand coureur de la Grèce antique) situé en O poursuit une tortue qui se trouve en A. Le temps qu’il arrive en A, la tortue sera en B. Achille devra donc ensuite aller en B. Mais alors la tortue sera en C, et ainsi de suite. Achille pourra se rapprocher sans cesse de la tortue, mais il ne pourra jamais la rattraper.

Traduction : Le lièvre qui est représenté dans l’énoncé par la tortue sera toujours en tête.

Avant toute déclaration dénuée de tout respect envers les équipes rivales , le sieur, en question aurait dû savoir que l’équipe qu’il visait par ses propos injurieux est détentrice de tous les records au niveau national, 17 titres de champion, 9 coupes du trône, meilleures attaques, l’équipe ayant gagnée le plus de matchs en championnat.

Cette équipe était dirigée par des hommes qui n’avaient pas besoin de signer des chèques en signe de gratitude au président de la FRMF pour avoir contribué à avorter l’affaire d’Errabati et n’avaient pas besoin de fusionner avec un autre club pour enrichir le palmarès de leur équipe. C’est une question de camp,celui de la pureté ou celui de l’impureté. Le camp auquel nous appartenons, c’est notre passé et notre grande Histoire qui le déterminent. Les manuels d’histoire sont encore là pour fournir les preuves.

Moralité : Comme le disait l’empereur et philosophe romain Marc Aurèle

Les vrais hommes de progrès sont ceux qui ont pour point de départ un respect profond du passé