Du nouveau dans l’affaire des disparus Ondama et Hawassi

maroc mountakhab wydad wac botola pro coupe monde derby winners tifo

Les deux joueurs portés disparus depuis presque une semaine Youness Haouassi et Fabrice Ondama et qui devraient accompagner le groupe en Arabie Saoudite pour prendre part à la dernière phase de préparation ont mis “off” à leurs téléphones portables.

Fabrice Ondama,qui la veille du départ du Wydad attendait la réponse définitive du Club Africain, en ce qui concerne la transaction de son transfert, était choqué de voir les Tunisiens régler la boussole de leur mercato sur un autre joueur. Depuis ce temps Ondama ne fait plus de nouvelles et ne fait pas son apparition aux alentours du complexe Benjelloun, c’est à ce titre que le comité du Wydad a envoyé une réclamation officielle à la FRMF sur sa disparition et surtout que le joueur est toujours sous contrat avec le WAC.

Quant à Youness Hawassi , l’attaquant a quitté les entraînements du Wydad vers la fin du mois sacré du Ramadan pour aller au Qatar négocier la possibilité d’une libération de son club D’Al Wakra dont il est venu au WAC à titre de prêt de deux saisons. À son retour à Casablanca, Youness était tenté par une offre en provenance de l’AS-FAR qui a mis apparemment une bonne somme pour s’attacher les services de l’attaquant Wydadi.

Le joueur se trouve donc en un dilemme de choix à quelques jours du démarrage du championnat national, et il doit se décider par conséquent, s’il va continuer avec le Wydad ou bien signer en faveur des FAR.

Il faut bien rappeler que les deux cas ne sont pas semblables; si Fabrice Ondama est déjà lié au Wydad par un contrat légal et valable et il ne pourra pas quitter le club que sur avis de ce dernier, le contrat de Youness Hawassi a pris fin le 30 juin dernier et donc le Wydad AC n’a aucun droit chez le joueur, plutôt c’est ce dernier qui a commencé la préparation avec le groupe rouge pour la saison prochaine et il a même demandé aux dirigeants de le faire signer sans prime de signature, mais le retard de ces derniers ont ouvert les yeux à Youness Hawassi sur d’autres offres.

Dans le même registre, il reste au président du WAC Abdelilah El Akram que de faire bouger la caisse pour ne pas perdre un autre attaquant de pointe, dans un club qui souffre d’une stérilité offensive évidente depuis la saison écoulée, sinon les dirigeants de l’AS FAR, généreux qu’ils sont lors de ce mercato, vont absolument le chiper, comme ils ont fait pour Samir Zekroumi, au moment où Abdelilah El Akram hésitait.

Réd.par: Amine Sennouni