Le Mercato hivernal du WAC à la loupe

maroc mountakhab wydad wac botola pro coupe monde derby winners tifo

A l’approche de l’ouverture du mercato hivernal, le comité du WAC a commencé à contacter les joueurs cibles pour le recrutement, conformément aux besoins exprimés par le coach, John Toschak, et qui était très insistant sur le retour de Fabrice Ondama, au vu du nombre imaginable des occasions ratées devant les bois des adversaires, le technicien Gallois a pensé donc à qui va appuyer le duo, Hajhouj et Evouna, et le candidat au départ pour respecter le nombre des étrangers autorisés sur la liste, devrait être l’Argentin, Gustavo Blanco, qui sera probablement prêté au MAS de Fés ou à l’OCS de Safi.

Sur un autre registre, et suivant la logique des doublements en poste, qui est parmi les ingrédients d’un groupe professionnel et compétitif visant les titres. C’est dans cette optique que, Toschak a fait savoir à Naciri, que le recrutement d’un arrière droit est inévitable, en vue de remplacer Noussair, en cas de blessure ou d’expulsion, un fait qui a déjà eu lieu lors de la seconde journée ayant opposé le WAC au MAS , au moment où Noussair a été renvoyé aux vestiaires par l’arbitre, et le coach n’a pas trouvé un joueur de métier sur son banc de touche, c’est ainsi qu’Omar Sarbout de l’OCK était observé en fin de semaine écoulée au complexe Benjelloun, où il a paraphé son accord de principe avec le WAC, sur recommandation de Toschak.

Coté gardien de but, la dernière blessure de Akid et bien avant de Benachour, indisponibles pour le match prochain, malgré leurs prestations respectables lors des différentes rencontres disputées, a fait que le problème de recrutement d’un gardien de but refasse surface, et par conséquent, le comité du WAC a déjà pris contact avec Anass Zniti des FAR, pour un éventuel contrat. En effet, Zniti a exprimé, qu’il est très motivé pour rejoindre la rang des rouges et blancs, surtout après les résultats modestes enregistrés par les militaires depuis le début de la saison. Des sources affirment que le joueur paraphera son contrat la semaine prochaine.

Pour Hedraf et Anderson, les choses se compliquent un peu. Pour le premier, le comité des Doukkalis commence à donner des signes négatifs sur cet éventuel transfert, dans un remake du feuilleton de Karrouchi, en fait l’appareil administratif du club préfère céder ses joueurs à d’autres clubs avec 0 centime, que de le laisser au WAC avec d’autres offres plus intéressantes. Quant à Bobley Anderson, Le FC. Malaga semble très exigeant sur la valeur de la transaction du retour du talentueux Ivoirien au WAC, même s’il s’agit d’un prêt. En effet, Le joueur souhaite regagner le club, qui lui a servi de fenêtre pour qu’il soit observé par des grands clubs européens, surtout qu’il ne s’est pas trouvé avec le club espagnol, mais les exagérations financières risquent d’éloigner encore le joueur du Wydad.

Réd.par: Amine SENNOUNI