Le climat des préparatifs du Wydad : Motivation, compétition et colère !

maroc mountakhab wydad wac botola pro coupe monde derby winners tifo

L’armada du WAC orchestrée par le coach Abderrahim Talib se prépare pour le prochain match, comptant pour la 9ème journée de la Botola Pro et qui devrait l’opposer à l’OCK à Casablanca, Dimanche prochain à 19H00, avec le retour de certains joueurs écartés du groupe depuis quatre matchs et la convocation de nouveaux visages évoluant dans l’équipe des espoirs, dans le cadre de la politique de rajeunissement suivie par la barre technique du WAC, et qui est en passe de donner ses premiers résultats.

Les dernières séances d’entraînement ont eu lieu, avec la présence de pas moins de 30 joueurs, un chiffre, montrant de tout près comment Talib et fertout travaillent intelligemment, dans le but de créer un climat de compétition extrêmement acharné, pour que tout le monde se soumet de gré ou de force à la devise du club : « Porter le maillot du Wydad est un honneur, le mouiller est un devoir ».

La formation Wydadie fait le forcing pour continuer sur la ligne des bons résultats acquis dernièrement, mais surtout de savoir préserver le résultat enregistré et le grand effort consenti, tout au long des 90 minutes du match, chose que les jeunes promoteurs du WAC n’ont pas su faire à deux reprises, alors qu’ils pouvaient sortir vainqueurs face à l’OCS et bien avant devant le MAT.

Talib motive ses joueurs sur le plan mental pour empocher les trois points du prochain match où il faut rester prudent devant des Khouribgis plus organisés et mieux déterminés que la saison écoulée, un match à domicile où il ne faut pas rater pour pouvoir raccourcir la distance séparant les rouges et blancs du leader le MAT et qui est à présent de six points, surtout que le match suivant mettra aux prises le Wydad à son rival le RCA, dans un derby brûlant, qu’il faut certainement entamer avec un capital de confiance et un minimum de stabilité mentale.

Les deux points noirs qui déconcentrent les protégés de Talib restent d’abord le non paiement de deux primes de matchs en faveur des joueurs, d’ailleurs la séance d’hier n’a commencé qu’après une discussion avec le duo (Fattah et Lamssen ) qui se sont portés volontiers, d’être les porte-paroles de leurs coéquipiers, et d’expliquer au coach leur colère, suite à ce retard inexplicable de versement des primes et qui angoisse les joueurs, (il s ‘agit bien d’un autre poke envoyé, au président El Akram s’il est déjà connecté bien sûr, le Monsieur est en effet, trop pris par ses objectifs des arrivistes au sein de la FRMF, au moment où il laisse le club le plus titré du Royaume marcher à l’amateurisme), le second point se rapporte au boycott du public, les joueurs-cadres du groupe n’ont pas caché dans des déclarations avec la presse nationale, que le club ne vaut rien sans le magnifique public représentant la clés de succès, la source d’inspiration et de combativité, tout en demandant des fans de revenir vite aux gradins, pour leur offrir les meilleurs résultats de retour.

Réd.par : Amine SENNOUNI