Le 18e sacre sous le titre : Il est venu, il a vu, il a vaincu

maroc mountakhab wydad wac botola pro coupe monde derby winners tifo

Toschak
“Il est venu, il a vu, il a vaincu”
Un laconisme, qui à lui seul suffirait à mettre en valeur tout le travail effectué par Mr Toschak depuis son arrivée. Mais,ce que l’on peut dire,depuis son arrivée à la tête du club,c’est qu’il y avait de l’ambition, un projet sportif, une philosophie de jeu. Et surtout,il a vite compris que le Wydad est avant tout un club familial doté du meilleur public marocain.

Le comportement de joueurs sur le terrain, la rage de vaincre dont ils font preuve tout au long de la rencontre, nous prouve que le travail du coach Toschak consistait en premier à responsabiliser énormément ses joueurs. Un vrai entraîneur est celui qui tire le maximum de ses joueurs, les remplaçants comme les titulaires,c’est celui qui fait les bons choix, humains et tactiques. Dans certains matchs, nous n’étions pas d’accord sur ses choix, ni sur leurs résultats. Il ne s’est pas caché en cherchant à trouver des prétextes pour se justifier. En vrai timonier, il a tout simplement assumé sa pleine responsabilité. N’a-t-il pas déclaré qu’il était le seul responsable de la défaite de son équipe face à Safi .

Une saison avait suffi au coach gallois pour assimiler les rouages du football marocain, une saison pour comprendre la mentalité du footballeur marocain, une saison pour construire une équipe formée de guerriers. Il savait pertinemment qu’il ne peut compter que sur ses compétences et sur le soutien du meilleur public ainsi sur des joueurs en qui il a placé toute sa confiance.

Nous n’avons pas les compétences pour pouvoir jauger le travail technique réalisé au cours d’une année par Monsieur Toschak,son passé de grand joueur et d’entraîneur donne surtout beaucoup de crédibilité et de légitimité à son discours. Quand on voit sa carrière, ça impose le respect.

N’en déplaise à certains, Toschak peut clamer haut et fort, ” Veni , vidi , vici “.
Quant à nous, on ne peut que saluer le travail réalisé par Mr Toschak qui en vrai professionnel nous a offert ce 18e titre qui a tardé à venir.

Merci à MR Toschak et à tout son staff technique et un grand bravo à toutes les composantes Wydadies,comité et supporters, qui n’ont pas lésiné sur les moyens.

Abdel_Ier