La préparation psychique : Tout se passe dans la tête.

maroc mountakhab wydad wac botola pro coupe monde derby winners tifo

Le cerveau humain, l’organe noble le plus compliqué de notre organisme, une véritable machine de gloire ou d’échec, soit on le programme pour créer des légendes qui vont changer le cours de l’histoire ou bien pour créer ceux qui passent à coté de tout ce qu’ils pouvaient réaliser.

Hormis son rôle de motricité, de sensitivité et de contrôle nerveux que l’état de conscience peut contrôler, le cerveau est de plus en plus compliqué quand il s’agit du psychisme et surtout de la partie subconsciente, le surmoi       « La partie submergé de l’iceberg » Sigmund Freud.

Cette zone sensible, n’est que la résultante de ce qu’on a inculqué à la personne depuis son enfance comme idées, positives ou négatives, et c’est ce qui va déterminer par la suite sa réaction vis a vis de certaines situations de la vie qui sont décisives.

Dans le monde du sport, un champion l’est d’abord dans sa tête, il se comporte comme un champion, il s’entraine comme un champion et le jour où il entre dans un terrain vous avez affaire à un champion, avant de quitter cet espace il donnera tout ce qu’il a et sortira champion car il a placé la barre très très haute dans sa tête, il a été former pour ça, son encadrant, son professeur, son père sa société, tout son entourage leur a inculqué des idées positives, qu’il est le meilleur et qu’il peut toujours le prouver.

Quand on voit un Mohamed ALI, un Roger FEDERER, un Michael FELPS, un Maradona, ou bien notre grand Hicham EL GUERROUJ, on voit une force de personnalité, une détermination et une force de caractère qui prend son origine de son esprit de champion, c’est du hasard ?? Non, derrière tous ces gens il y avait un formateur, une mère ou même un ami qui a su passer le bon message qui leur a permis de sortir tout le potentiel caché en eux. Qu’est ce qu’aurait pu dire un Raphael BENITEZ à son équipe menée 3-0 à la mi-temps de la finale Liverpool / AC Milan de la Ligue des Champions pour qu’ils reviennent au score en score en 8 min ??

Apprenez aux jeunes d’aimer ce qu’ils font, ou bien de faire ce qu’ils aiment tout simplement, chargez les positivement, si on cultive du positif on le récolte, le cerveau n’est qu’une boite qui ne fera sortir que ce qui est en elle.

MESSAGES A NOS DIRIGEANTS :

La psychologie médicale a beaucoup évolué et ce n’est plus du ressort d’un entraîneur,  il y a des centres spécialisés pour ça (Demandez à nos amis les Tunisiens contre qui on perd des matchs avec des petits détails, je vous laisse deviner ce genre de détails !!). Apprenez à nos jeunes l’amour du club et son histoire et comme quoi on ne supporte pas juste un club de foot, mais un symbole de cette nation, et les résultats viendront par la suite.

Dr Oussama