La police matraque les supporters Wydadis.

maroc mountakhab wydad wac botola pro coupe monde derby winners tifo

Avant d’entamer notre discussion sur ce qui est arrivé lors du match face aux Fars , essayons de définir le rôle que l’on attribue à police.

La police est une force publique dont les membres font partie de ce que l’on appelle les responsables de l’application des lois et qui ont pour obligation :

— Servir la collectivité.

— Respecter et protéger la dignité humaine,défendre et protéger les droits fondamentaux de toute personne.

— Ne commettre aucun acte de corruption.

Or, les agissements de nos forces de l’ordre sont à l’opposé de ce qu’impose le Règlement sur l’éthique dans la fonction –

– Nos forces se servent des collectivités

– Nos forces de l’ordre torturent et passent au tabac les citoyens.

– Nos forces de l’ordre sont réputées être parmi les plus corrompues du monde.

Revenons au fâcheux événement ayant émaillé le stade Mohamed 5 .

D’après les témoignages de nos amis “forumistes” , les flics fidèles à leurs méthodes

et ne connaissant qu’un seul langage , celui de la bastonnade, ont chargé avec violence inouïe .

S’agit-il de la part des forces de l’ordre d’une vengeance suite aux événements du match face au KAC ?

En tous les cas,l’ampleur de la violence nous laisse croire que les forces de l’ordre voulaient nous faire passer le message suivant, rien n’a changé.

Pourquoi une telle violence ? Une banderole levée par les forces de l’ordre sur laquelle on pouvait lire ,” Rien n’a changé ” aurait suffi pour nous faire parvenir leur message .
L’action de canaliser les supporters n’a jamais été mentionnée dans les manuels de la police marocaine,seules les méthodes d’utilisation des matraques y figurent.

D’ailleurs, on sait que rien n’a changé, pas besoin de meurtrir de jeunes garçons.

Quant à certains médias qui ne sont qu’à la recherche de la petite bête pour alimenter leurs débats stériles,dénués de tout bon sens et qui ne prennent même pas le soin de vérifier leurs informations, on ne peut que citer Émile Zola

” Votre étoile, si heureuse jusqu’ici, est menacée de la plus honteuse, de la plus ineffaçable des taches ”

En bref, vous ne faites pas honneur à votre métier, vous avez opté pour l’une des devises les plus veules dans le monde du journalisme :

” on laisse en repos ceux qui mettent le feu et on persécute ceux qui sonnent le tocsin”.

Certes, tout acte de hooliganisme est répressible, mais avant de commencer, votre croisade contre les supporters Wydadis ,il faut d’abord chercher les vraies raisons qui ont déclenché la colère d’un public réputé pour son fair-play.

À maintes reprises les actes de hooliganisme furent condamnés par l’ensemble des supporters Wydadis , ces supporters qui à travers chaque match ont fait preuves d’un amour incommensurable pour leur équipe et par la même occasion ont fait preuve de génie pendant toute la saison en animant les stades du Maroc de la façon la plus noble.

Ces supporters méritent-ils un tel traitement ?

La matraque est-elle le seul moyen pour dénouer une telle situation ?

Quelles sont les mesures entreprises afin de renforcer les mesures permettant de protéger le caractère festif du football ?

Pourquoi les mesures prises par le ministère des Sports pour lutter contre les incivilités et la violence dans les stades se sont-elles avérées inefficaces ?

A-t-on engagé un processus de concertation entre tous les acteurs concernés pour mieux traiter le problème du hooliganisme?

Telles sont les questions que devraient se poser nos animateurs de radio mars .

En conclusion : Dans la lutte contre le hooliganisme,les exemples de partout dans le monde ont prouvé qu’une politique de répression menée seule peut être source de tensions .

Abdel_Ier