Là où le bât blesse

Wydad AC:Le Bilan de la phase «Aller» à la loupe(II). | Wydad Athletic Club - Actualité / News du WAC - أخبار الوداد الرياضي

Dans le monde du football, il est difficile d’énoncer une règle générale précise qui permet d’identifier les causes directes ou indirectes d’une succession de mauvais résultats. S’agissant de résultats positifs, celles-ci sont définies comme étant le fruit de travail de toutes les composantes de l’équipe. Mais par rapport aux mauvais résultats, malheureusement, on est toujours à la recherche des têtes à couper plutôt que d’assumer une responsabilité collective .

Posons-nous une question simple : comment, en intervalle d’à peine deux mois, une équipe a-t-elle pu passer de la gloire à “l’opprobre” ? Ce n’est pas en cherchant des têtes à couper que l’on trouvera réponse.

On ne va pas se cacher, le Wydad traverse une période extrêmement difficile et les résultats ne sont pas encourageants. Pour un vrai supporter, ceci ne doit en aucun cas constituer l’occasion pour un quelconque règlement de compte. Dans une telle situation, qui persiste, les supporters ont le devoir de se constituer comme étant la première rampe de lancement pour que l’équipe renoue avec les bons résultats.

Nous pouvons discuter, critiquer, analyser, dans le but de savoir où le bât blesse et de mettre en exergue les raisons de nos déboires. Personne ne peut nous enlever ce droit que nous revendiquons, mais qu’on le fasse dans le respect envers ces acteurs qui nous ont offert des moments de joie et d’extase inoubliable.

Or, comment peut-on être objectif dans nos analyses si nos jugements se focalisent seulement sur les issues de matchs ou sur tel ou tel joueur ou sur le coach ?

Comment peut-on être constructif,en choisissant de faire fi du principe de la causalité (d’une cause déterminée résulte nécessairement un effet)? Ce principe n’est-il pas une contrainte essentielle dans une démarche consistant à analyser méthodiquement une situation?

Nos échanges, nos critiques par l’argumentation, sans chercher à imposer son point de vue,peuvent faire partie de la méthode qui permet d’aboutir à une aspiration d’analyse objective. Par conséquent, ceci peut nous mettre sur la bonne voie afin de mieux comprendre les causes de nos déboires et les raisons de la situation dans laquelle se trouve notre équipe.

Dans le cas contraire, on ne fait que brasser le vent.

Abdel_Ier