La CL ou le périple africain

maroc mountakhab wydad wac botola pro coupe monde derby winners tifo

Tout en continuant à savourer notre qualification méritée, on ne peut pas,sciemment ou inconsciemment, oublier les difficultés que représente un tel périple.

Le but n’est pas de décrire le périple africain comme un essai d’épopée moderne,  le but n’est pas non plus de jouer le rôle d’un narrateur décrivant fidèlement les étapes de ce qu’avait enduré le Wydad , mais d’essayer d’analyser le maximum d’informations qu’on pouvait en tirer, sans que la subjectivité ne l’emporte sur l’objectivité du savoir.

Avoir des ambitions au niveau africain exige une connaissance parfaite de la scène footballistique africaine tout en prenant avec certitude la mesure de la tâche qui nous attend,ceci n’a rien à voir avec une promenade santé.

Sur le plan sportif, quelles sont les leçons à tirer ?

Comme constaté au cours de ces dernières années, chez les clubs ténors de l’Afrique,le football a pris une nouvelle dimension notamment dans la discipline tactique, la rigueur défensive et la concentration qu’exigent une compétition comme le Cl. Ceci nous pousse à nous interroger sur plusieurs points.

Quels sont les mesures prises pour etre à la hauteur de nos ambitions ?

Qu’en est-il de la relève de demain ?

Quels sont nos moyens financiers pour etre au niveau des grand clubs africains ?

Qu’en est-il  de nos infrastructures ?

Faire de ligue des champions un objectif officiel ou officieux, peu importe, est une entreprise qui a ses propres exigences. En premier, le staff technique doit avoir à sa disposition un effectif pléthorique composé de joueurs capables de batailler sur tous les fronts. Il faut oser le dire, les deux défaites frustrantes, concédées en championnat sont un signal d’alarme sur l’insuffisance de notre effectif à pouvoir mener à terme sa double mission.

La qualification du Wydad pour la seconde phase est magnifique, on peut continuer à la savourer dans un esprit bon enfant, tout en se préparant dans un esprit professionnel pour les échéances qui nous attendent.

En tous les cas dima Wydad, quant aux chiens de garde, ils seront largués aux bords de la route et aucun ne peut nous empêcher de manifester notre joie comme bon nous semble.

Abdel_Ier