La charrue avant les boeufs

maroc mountakhab wydad wac botola pro coupe monde derby winners tifo

nullÀ quelques jours,de la reprise des entrainements en vue, de la préparation de la saison prochaine et surtout de la rencontre contre à El Ahly dans le cadre de la Champions league et toujours pas d’entraineur pour le Wydad.
En une semaine trois contacts ont eu lieu avec, Bertrand Marchand,José Romao,et Pierre LeChantre,pour des raisons apparemment financières aucun d’eux n’a abouti.École française, portugaise, française et puis portugaise, du moins,il faut reconnaitre que Mr Akram a le sens de l’alternance, ou bien il est adepte de la “symétrie grecque”.

Trois contacts en une semaine,ceci nous permet de mesurer l’ampleur de l’incompétence de nos dirigeants.La course contre la montre a débuté sans succès.
Trois entraineurs aux profils diamétralement opposés, preuve qu’Akram ne sait pas quoi choisir,tantôt l’école française tantôt l’école portugaise.Il n’a aucune idée sur le profit du coach dont a besoin l’équipe.Le choix d’un coach n’est pas une course à l’échalote, c’est une opération complexe qui devrait être menée de façon intelligente et en toute lucidité, puisque tout l’avenir de l’équipe en dépend, aucune marge d’erreur n’est tolérée.

Une fois désigné, le coach aura-t-il les coudées franches pour réaliser son mercato dans de bonnes conditions ?
La réponse à cette question est probablement,non.

Mr Akram nous a habitués à ce que les recrutements se fassent bien avant le choix d’un staff technique,notre futur coach n’aura pas le moindre mot à dire sur la composition de son effectif, ni sur le profil des joueurs dont il a besoin.En sus de ceci,dans la maison Wydadie,seules les forces occultes ont le privilège de s’occuper des transactions sur les recrutements,opérations nécessitant de la dextérité pour épuiser les caisses de l’équipe et remettre à flot le portefeuille de ses proches

L’ombre de la saison passée plane encore au-dessus du ciel Wydadi, pour réussir une saison, il faut commencer par mettre les bœufs avant la charrue.