Interview Assabah avec Pascal ANGAN

maroc mountakhab wydad wac botola pro coupe monde derby winners tifo

Selon l’interview réalisé par le journal « Assabah », le joueur du WAC prévoit un match difficile dans la deuxième manche et déclare que l’équipe se qualifiera !

Angan Pascal dit, que les joueurs du WAC n’ont pas été chanceux lors du match qui les a mis aux prises face à Eniyemba pour le compte des demi-finales de la Ligue africaine des champions.

Il a ajouté également que la présence de forts joueurs défensifs de l’équipe adverse ainsi que le gardien a rendu les taches difficiles aux rouges et blancs afin de marquer des buts. Pascal, a réalisé l’unique but de la rencontre à la 89e minute du match. Concernant le match retour, le Bénin déclare que la deuxième étape sera très difficile et que le groupe Wydadi va bien se préparer, si on est arrivé à mener la rencontre d’un but ou deux, c’est parce que nous savons très bien que les conditions du jeu seront dans l’intérêt des joueurs d’Enyimba, mais nous allons quand même essayer d’atteindre la finale pour le beau public du Wydad AC qui nous a suivi depuis le premier match. Ce qui suit, est le texte de l’interview :


Comment évaluez-vous le niveau du match WAC – Eniyemba ?

Les joueurs du WAC ont présenté un bon niveau et ont bien contrôlé le jeu durant toutes les minutes de la rencontre, mais ont échoué de marquer en raison de la forte présence des défenseurs ainsi du gardien Nigérian.

Aviez- vous la pensée que l’équipe Rouge est capable de gagner?

Nous avions la certitude que nous allons marquer un but, car nous avons maitrisé le jeu pendant la quasi-totalité du match, et ​​nous sommes arrivé à maintes reprises au gardien Nigérien au moins une douzaine de fois mais sans succès ! Et si nous n’avions pas la certitude totale en notre capacité, nous n’aurions poursuivi les attaques, c’est que les joueurs ont vu que le but est très proche !

Quelles sont les raisons réelles de l’incapacité des joueurs à atteindre le but pendant le jeu?

Comme précité, la solide défense des joueurs d’Enyimba, nous a mis un obstacle pour nous empêcher d’atteindre le but, et cela d’une manière étrange, même si nous avons marqué dans la première mi-temps un but qui a été enlevé par l’arbitre illégalement. En plus du gardien qui a utilisé tout moyen afin de nous empêcher à enregistrer un but, ce qui montre que nous avions une mauvaise chance.

Étiez-vous sûr de marquer le but ?

Immédiatement après mon entré en jeu en deuxième mi-temps, je n’ai cessé de tenter de marquer, notamment par le tir, malgré que j’ai la certitude que je suis devant un gardien solide, et j’ai poursuivi quand même dans ce sens à maintes reprises, mais à chaque fois, je vois ma balle arrêtée par un défenseur vu leur forte accumulation en défense. Mais après avoir obtenu le coup franc, je me suis placé derrière les défenseurs et j’ai fait appel à la balle de Yassine, j’ai réussi enfin de marquer un but, puis je vois des milliers de fans attendaient depuis le début de la rencontre, et je considère que c’est le but des plus beaux buts dans ma vie n’est pas pour sa beauté visuelle mais les conditions dans lesquelles il a été réalisé.

Ce but est suffisant pour la manche retour?

La deuxième manche sera très forte, et nous allons bien préparer soit nous avons gagné d’un seul but ou deux, car nous savons très bien que les conditions du jeu à Nigéria sera dans l’intérêt des joueurs Enyimba, mais nous allons essayer de se qualifier en finale pour les fans qui nous ont suivi depuis le premier match.

Sur quoi promettez-vous le public WAC?

Que nous allons nous battre afin de retourner du Nigeria et la qualification en main, on va jouer pour le public parce que nous savons à quel point leur désir d’obtenir ce titre.