Formation : silence, on massacre du côté de Benjelloun ! l’ effritement de l’identité

maroc mountakhab wydad wac botola pro coupe monde derby winners tifo

Qu’advient-il de ces jeunes joueurs dont le rêve est de jouer un jour en équipe première ?

Qu’advient-il de ses jeunes dont le fantasme est de vivre de leur passion ?

Quelle politique avons-nous mise en place du côté de Benjelloun pour permettre à nos jeunots de se développer, de s’acquérir les bases techniques et tactiques du football pour qu’un jour leur rêve se réalise ?

On le sait,  le monde du football est devenu impitoyable, très particulier et n’est pas toujours rose pour des jeunes à peine sortis de l’adolescence. Mais, quelle est la vision que l’on se fait sur la formation du côté de Benjelloun dont la porte est grande ouverte pour un exode de nos jeunes vers d’autres horizons . Le président Naciri et son équipe n’ont jamais pris la peine de mettre en place une équipe capable d’analyser les pratiques et les structures du football des jeunes et du développement des talents dont regorge le Maroc. La tendance est de recruter des joueurs à des prix faramineux plutôt que de former nos jeunes pour qu’ils acquièrent eux-mêmes de l’expérience. Autrement dit, on tue à petit feu l’identité du club, ce qui par voie de conséquence nous conduit à la médiocrité. La preuve n’est autre que la mauvaise qualité des joueurs que le Wydad à recruter au cours des dernières années. Le nombre est plus qu’hallucinant.

Si le Wydad , grand club formateur, n’arrive plus à former de joueurs talentueux , ceci est en raison d’un certain nombre de facteurs, à savoir le manque de planification, de qualité de formation, d’infrastructure et de ressources financières et surtout d’une réelle volonté à vouloir faire de notre club , un club d’excellence.

Certes, on gagne des titres , chaque année on participe à la CL, mais ce n’est pas le WAC que l’on a connu. Bien sûr, il faut que les choses évoluent et bien sûr qu’il y’a plus d’argent , mais on ne peut perdre l’identité WAC comme ça. On veut revoir des Naybet, S’heita, Chicha , Bouderbella ,Daoudi .

La médiocrité n’est pas Wydadie et stop à l’effritement de l’identité. Il faut redonner à la formation tous ses titres de noblesses et que chaque joueur formé au club atteigne son plein potentiel pour avoir une équipe dominante et la plus forte possible.

Il est grand temps pour nous de s’intéresser à ce qui se passe du coté de Benjelloun

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here