Faits marquants

maroc mountakhab wydad wac botola pro coupe monde derby winners tifo

François Mauriac :
“À travers ces paroles cyniques,fusait une lueur de confiance.”

Au moment où le Wydad entre en concentration,les déclarations sur le climat qui règne au sein et autour de l’équipe fusent de partout. Hier sur les ondes de radio, deux ex-gloires, Abrami et Allali n’ont pas mâché leurs mots pour manifester leur mécontentement sur la situation et le comportement de certaines composantes. Comme purs produits et enfants “terribles” du Wydad, ils se sont surtout montrés hostiles à la politique des recrutements et à la marginalisation de la formation qui fut dans un passé récent la fierté du peuple Wydadi.

L’assemblée des anciens joueurs, qui s’est tenue au cours de cette semaine est aussi un événement en soi, car d’habitude jouant le rôle de réconciliateurs entre les différentes composantes du Wydad ; cette assemblée, pour la première fois s’est montrée plus acerbe dans sa position en dénonçant la gestion calamiteuse dont fut victime l’équipe tout au cours de ces dernières années.

D’un autre côté, les excuses présentées par le président Akram ont été considérées par une grande partie du public comme impudentes. Tout en présentant ses excuses, Akram demandait aux supporters de tourner la page et de penser à l’avenir de l’équipe et espérait que ses paroles auraient un effet d’apaisement sur la communauté Wydadie. C’est vrai, il faut penser à l’avenir de l’équipe, mais il faut présenter des garanties fiables aux supporters.

Comment peut-on tourner la page, alors,que c’est la même équipe dirigeante qui continue à présider au destin de l’équipe ?

Comment peut-on tourner la page, alors qu’on recommence sur les mêmes chapeaux de roues et sur les mêmes bases, que les saisons précédentes ?

Comment peut-on tourner la page, alors qu’Akram s’est fait entourer par des personnes considérées comme indésirables par le peuple Wydadi ?

Commet peut-on tourner la page, alors que la restructuration de l’équipe,première revendication des supporters, n’est pas à l’ordre du jour ?

En se remémorant, les multiples déclarations d’Akram,faites au cours de son mandat,ses dernières suggestions nous incitent à faire encore plus preuve de méfiance. Dans l’intérêt du club , nous n’avons pas le droit d’oublier que pendant six longues années nous avons été bernés et notre équipe humiliée.

Abdel_Ier