Ethique journalistique

maroc mountakhab wydad wac botola pro coupe monde derby winners tifo

À lire la presse sportive ou à écouter les émissions sportives transmises sur nos ondes radio/TV, on ne peut qu’être consterné par la médiocrité “éthique” dont font preuve certains journalistes à leur métier.

Sans détour,rares sont les émissions TV ou les articles de presse qui peuvent répondre aux critères et aux exigences de l’éthique sportive.

À entendre certains journalistes discourir et débattre en se réclamant comme étant l’incarnation de l’éthique de la presse dans notre pays, oubliant sciemment que l’objectivité et l’impartialité constituent le premier principe, l’essieu, de leur métier. De quoi s’arracher les cheveux !!!

Les journalistes de Radio Mars n’échappent pas à la règle,leur station n’a rien à envier aux plus grands marchés à la criée,des émissions se déroulant dans un brouhaha assourdissant, dans une cacophonie préjudiciable à toute forme de débat. Nos chers animateurs n’ont pas conscience que le débat sportif est généralement traité de manière spécifique et ils ne portent aucun intérêt sur la façon dont il sera perçu par le public .

À cela, il faut rajouter la pollution linguistique (à ne pas confondre avec le multilinguisme),comme si nous ne sommes pas encore parvenus à décoloniser notre esprit. Que fait-on de la maîtrise de la langue ,sur ce sujet, on peut dire simplement que c’est une honte.

Les animateurs n’hésitent pas à glorifier ou à tirer à boulets rouges, ceci dépend de leurs affinités par rapport à telles ou telles équipes,oubliant que le journaliste ne peut aucunement affirmer sans preuve. Inutile à rappeler que le journaliste a besoin de référence pour informer et analyser,alors que chez nous, il suffit d’écouter les racontars des cafés pour savoir et connaître ce que les médias vont rapporter comme informations.

Pour conclure, on peut le répéter une nième fois,le manque d’éthique des journalistes sportifs ne fait qu’aggraver l’état lamentable du journalisme au Maroc et en fait un journalisme arriéré et rétrograde,tout en contribuant à la dégradation de la situation dans laquelle se trouve le sport en général et le football en particulier.

Abdel_Ier