Echos du Caire…

maroc mountakhab wydad wac botola pro coupe monde derby winners tifo

  • Accompagné par Benkiran, Merbah et El Akram fils, puis rejoint par El Akram père (le jour du match), le groupe Wydadis a réalisé une bonne affaire en arrachant le nul du Caire face au club dit du siècle « du continent évidement ».

  • Après le triplet marqué face à Simba, les filets du stade de la faculté militaire du Caire ont tremblé à nouveau à trois reprises devant les attaques des rouges et blancs. Il faudra peut être envisager de recevoir dans ce même stade lors du championnat !!!
  • Les joueurs wydadis avaient droit à 20 min de permission par jour, le temps d’appeler les proches et de profiter d’une petite balade. Donc pas de boites de nuit ni de fête à la veille du match « suivez mon regard ».
  • Le médecin du club Al Arabi aurait mis en place un programme alimentaire, qui a été communiqué au cuisiner de l’hôtel pour être exécuté sous la supervision du même Dr Al Arabi.
  • H Zaidoun, a peur de l’avion. Ses coéquipiers ont profité de sa phobie pour le terroriser encore plus.
  • Une ambiance décontractée avec une discipline de tout le groupe sont les clefs de la réussite de ce déplacement. Continuez ainsi, SVP.
  • Selon le journaliste d’Al Massae Arriadi, je président El Akram aurait reçu un coup de fil du sélectionneur national Eric Gerets juste avant le début de la rencontre.
  • L’ambassadeur du Maroc au Caire Faraj AL DOUKKALI a rendu visite au groupe wydadi avant le match. Et contrairement aux rumeurs relatés avant le match, Omar Najdi n’a pas pu rendre visite au groupe.
  • Après avoir marqué en 1er. Les rouges et blanc ont fait preuve d’un mental de fer et d’une abnégation exemplaire pour revenir au score à deux reprises. Brovo.
  • Youssef Kaddioui (qui a tapé à l’œil  du coach lors des entrainements et espérait l’aligner face à El Ahly) n’a pas pu être aligné faute de réactivité de son ancien club saoudien concernant son billet de sortie.
  • Yajour « Dar l’Mezian », SVP ne l’oubliez pas en cas de contre performance.

 

Yas de P