Débat : Gardons Decastel !

maroc mountakhab wydad wac botola pro coupe monde derby winners tifo

Qui arrêtera le WAC ? C’est surement la question que posait tout marocain il y a quelques jours, quand les rouges et blancs ont confirmé un excellent début de saison ; une qualification en finale de la Champions League africaine, une série de succès consécutifs en championnat ainsi qu’une qualification en demi finale de la Coupe du trône, avant de voir la machine Wydadie s’arrêter, et voir les rêves d’enfin soulever les trophées s’effondrer, dont seul le championnat demeure envisageable afin de sauver l’honneur de l’équipe.

Ces exploits ont été récoltés grâce à la réunion de plusieurs facteurs. Commençant par le président du WAC qui avait avoué vouloir éviter les erreurs du passé, surtout au sujet de l’entraineur, des recrutements et de la préparation d’avant saison. Il a décidé de ne pas prendre plus aucune décision sans l’aval du coach.

En effet, le choix a été judicieux en signant avec Decastel, il a su en un petit laps de temps former une équipe capable de remporter le titre africain que le WAC n’a pu remporter depuis 1992. Arrivé finaliste, et demi-finaliste de la coupe du trône, nous lui tirons notre chapeau quand même.

Le titre africain on l’a perdu en finale sur des détails, le principal détail était l’expérience que l’EST avait et qui nous manquait terriblement sur ce genre de grands rendez-vous.

L’expérience vient avec le cumul des matchs, du cumul des compétitions, tout en gardant l’ossature de l’équipe à savoir le staff technique et des joueurs cadres qui forment le noyau de l’équipe, tout en le peaufinant grâce à des renforts ciblés où l’entraineur juge que l’équipe fait défaut.

Changer d’entraineur et de joueurs chaque année, ne sera qu’un remake de ce qu’on a vécu cette année. Le WAC doit travailler dans sur la continuité avec une stratégie bien définie, et cela ne pourra se faire à l’heure actuelle qu’avec Decastel qui connait mieux que personne l’effectif dont dispose le club, on a plus droit à faire marche arrière ou de recommencer à zéro si bien sûre on veut espérer quelque chose lors des échéances avenirs, sinon belote rebelote les désillusions …

Vous n’êtes pas obligé d’être d’accord avec l’article, c’est le but du débat de ce matin, êtes vous pour ou contre le maintien de Michel Decastel ? Veuillez justifier votre choix.