Communiqué des WINNERS suite à l’AGO

maroc mountakhab wydad wac botola pro coupe monde derby winners tifo


Voici le communiqué des WINNERS en réaction à la mascarade d’AGO organisée au Club Paradise qui a vu El Akram se maintenir une année de plus à la tête du WAC :

 

Suite à la pièce théâtrale du Mercredi dernier organisée au Club Paradise pour réélire le président de Wydad Athletic Club, une réunion urgente s’est tenue hier entre les membres du noyau Winners, les responsables des quartiers de Casablanca et les responsables des sections représentant les différentes villes du Maroc pour prendre une décision à propos de l’état alarmant du club.

Nous avions une petite brèche d’espoir de voir la conscience des gens renaître de ces cendres, nous avions la conviction que le Wydad ne peut pas être délaissé à jamais par ses vrais hommes. Nous espérions une petite révolte afin de libérer le WAC de la dictature. Mais on a pensé faux !!

Avant de communiquer à l’opinion publique les décisions prises, il serait préférable de faire une rétrospective des évènements ayant marqué cette fin de saison. Bonne lecture

Gourram et la culture du troupeau :

Abdelilah Akram, de son vrai nom Gourram Abdelilah, l’homme mafieux qui occupait durant les années 80 le poste d’un petit comptable minable à Agadir avant d’être incarcéré en prison pour vol qualifié. Il procédera au changement de son nom de famille dès sa sortie et s’immisce dans le monde des affaires avec un capital constitué essentiellement de la fortune détournée à Agadir. Ce méconnu de la scène footballistique marocaine cherchera à décrocher l’agrément d’exploitation de Paradise coûte que coûte, c’était l’unique et le seul objectif de son atterrissage au WAC. Gourram dès prise de poste invitera son ami Ali Benjelloun, vice président de la mairie de Casablanca à devenir son adjoint au WAC contre la signature en dessous de la table du fameux agrément. Donc, d’un objectif purement personnel, on s’est retrouvé avec un illettré à la tête du patrimoine sportif le plus cher aux marocains.
Mercredi dernier se tenait l’assemblée générale du WAC, Gourram joue à domicile et accueille les 67 adhérents représentant le parlement du Club avec un buffet dernier cri, le climat est cosy, et il fait bon vivre chez le barman. On dirait une soirée de remise de diplômes au sein d’un prestigieux établissement scolaire tellement les sourires sautent des visages. Malgré le fait que les adhérents dans leur majorité sont des cuisiniers, des videurs, des mray9ias, on insiste à leur distribuer les rapports morals et financiers. Le rapport moral sera adopté à l’unanimité malgré une saison catastrophique sur tous les plans et des défaites face à Beni Mellal, WAF, KAC, etc…De même pour le rapport financier maquillé jusqu’au dernier poile, ce n’est pas un secret d’état, le Wydad aujourd’hui est déficitaire d’à peu près 35 millions de DHS (soit 3,5 milliard de cts).
Gourram sort triomphalement président de Wydad Athletic Club mais il n’oublie pas de découvrir l’animal caché en lui en crachant sur tous ses opposants en les traitant de moutons juste parce qu’ils venaient aux sit-in de protestation sur des Hondas, Camions !!…En crachant le morceau Gourram s’est tiré une balle dans la tête en insultant des valeurs socles de l’identité nationale, il a osé ridiculiser l’appel de Feu Sa majesté Hassan II pour la marche verte où plus de 360.000 marocains encombrés dans des camions ont pris d’assaut le sahara. Le plus malheureux dans tout ça, c’est le niveau intellectuel du soit disant président du WAC, un poste occupé précédemment par des grands hommes comme Haj Benjelloun, Zghari, ou encore Feu Mekouar et qui aujourd’hui pleure son malheureux sort.
Gourram, le grand mouton qui se fait chaque année baiser par la commission d’arbitrage et sa soeur de programmation, doit comprendre que depuis le temps, la culture de troupeau qu’il est entrain d’adopter ne le mènera que droit au mur, et que lui et tous les moutons qui lui servent d’adhérents finiront par sortir de la petite porte pour rejoindre les toilettes de l’histoire.

Décision :

D’un commun accord entre le noyau décideur, les responsables des quartiers casablancais et les responsables des sections suivantes (Rabat, Mohammedia, Agadir, Fès, Settat, Marrakech, El Jadida, Laayoune, Europe et l’Amérique du nord) et parce qu’un groupe avant tout c’est un ensemble de principes, nous Ultras Winners 2005, informons l’opinion publique qu’il a été décidé ce qui suit :

– Le boycott de tous les matchs du WAC à Casablanca toutes compétitions confondues…On plombera la billetterie de Gourram en évitant de payer les 30 dhs qui lui servent de gain pain et on fera en sorte à ce qu’il joue chaque match devant ses 60 adhérents.
– La présence dans tous les matchs du WAC à l’extérieur afin de revendiquer le départ de Gourram et faire entendre notre voix
– Continuer la guerre contre Gourram tout au long de la saison
– Continuer d’apporter un soutien inconditionnel à toutes les autres sections de Wydad Athletic Club

Ces décisions prennent effet le Vendredi 02 Aout 2013 et sont irrévocables. La bataille est loin d’être finie, le combat est un combat de dignité et d’honneur. L’histoire retiendra que les Winners 2005 se sont révoltés contre l’injustice, la dictature, l’incivisme, la tyrannie et la médiocrité qui tuent le club de leurs ancêtres, honte aux lâches et mercenaires, à bas les traitres et que VIVE LE GRAND WYDAD.

Signataires :

NOYAU WINNERS 2005
RESPONSABLES DE QUARTIERS
RESPONSABLES DES SECTIOINS