Communication du club : Intélligence stratégique ou échec en matière de transparence ?

Communication du club : Intélligence stratégique ou échec en matière de transparence ? | Wydad Athletic Club - Actualité / News du WAC - أخبار الوداد الرياضي

Dans tout institut, il y a un désir de transparence pour diminuer le flux des rumeurs.  Il est considéré comme un indice, lorsqu’il y a beaucoup de rumeur ou lorsqu’il n’y en a pas, c’est un signe de dysfonctionnement.

Les recrutements des joueurs et la non communication ou absence de nouvelles sur le site officiel du club, sont des faits qui laissent du flou au public Wydadi à s’interroger ou se demander comment les choses évoluent au sein de notre club. A ce sujet, j’ai deux remarques à faire :

– Primo, à ma connaissance, notre fédération ne permette pas d’aligner plus de 4 joueurs étrangers dans un club et si on fait une simple analyse sur les recrutements qu’a fait le Wydad durant cet été, nous trouvons que :
* Ondama : le futur fer de lance du club, un homme d’expérience et que tout le monde connait. Un homme attaché ainsi que sa famille à notre club et qui a fait les beaux jours des wydadis.
* Diara, un jeune talentueux qui a montré ses preuves, tant convoité et suivi par les plus grands clubs de l’Europe. Une étoile que le Wydad doit faire preuve pour le hisser parmi les plus grands.
* Cissé, le nouveau recru qui, à mon avis, fera mieux qu’Evona; talentueux, svelte et aussi performant que notre regretté Evona.
* Fall, personne au Maroc ne nie cette tour qui s’est forgé une réputation parmi le public marocain et qui peut faire face aux grands attaquants du pays. Et je regrette le passage de notre coach international, Zaki, qui a fait deux gaffes, recruter Mouithys au lieu de Fall et de mettre le talentueux Boobley au banc de touche.
* Cisseko, un jeune malien qui va faire ses preuves prochainement de plus, il est entre les bonnes mains, Moussa.

– Secundo, pour les personnes qui veulent tout savoir sur les actualités du Wydad, je pense que Mr. Naciri est assez intelligent de ne pas divulguer toute nouvelle à nos adversaires, il a bien fait parce que ceux là tentent et avec tous les moyens de savoir nos intentions et ils sont très forts pour déjouer tous nos décisions et foirer nos projets. Donc, la prudence est de mise.

En tout état de cause, laissons nos hommes travailler dans la sérénité, car, pour une fois et ce, depuis longtemps, le Wydad a réuni un Président qui a fait ses preuves et qui a pu sauvé le Wydad in extremis connaissant très bien la mentalité, les rouages de nos adversaires, et, un coach, un homme de métier qui ne lésine pas sur ses choix, un homme de métier que les mauvaises langues ne peuvent contrarier et le faire changer d’avis. Il sait ce qu’il fait et rien ne le changera car c’est un combattant érudit; entraîner le Réal Madrid n’est pas à la portée de tout le Monde. Laissons les gens travailler et tout se passera bien.

Réd.par : Saïd bouhajeb