Cheikh Comara, ça coince

Cheikh Comara Wydad

Impérial depuis le début de saison, le défenseur ivoirien a récemment connu un coup de mou contagieux

Pour un footballeur, une saison est faite de haut et de bas. Si il a stabilisé dès son arrivée une défense qui était quelques peu aux abois, et sublimer le jeune, Achraf Dari, dernièrement, Cheikh Comara se trouve dans le creux d’une vague. Une baisse de régime dont les répercussions sur le dernier résultat de son équipe sont importantes. Sa prestation samedi après-midi en ligue des champions, ainsi que ses lignes de stats, en dessous de ses standards habituels, en sont l’illustration. Décryptage.

Méconnaissable dans les duels et le jeu de passes

Coupable sur les deux buts encaissés par les Rouges et Blanc, l’ivoirien de 25 ans n’a pas brillé sur ses terres natales. Tout d’abord piégé dans son dos par manque d’inattention sur l’ouverture du score, et ensuite coupable d’un mauvais dégagement lors du break de l’ASEC, Cheikh Comara a été de tous les mauvais coups.

En partant du principe que la défaite de samedi est collective avant tout, mettre en lumière sa défaillance c’est aussi rappeler son poids dans le Back four du WAC. Car jusqu’à récemment, il a toujours tenu à bout de bras sa défense lorsque celle ci tanguait. Du coup, sa sortie en demi-teinte samedi, a mis en évidence les lacunes défensives Wydadi. D’ailleurs, ses lignes de stats appuient cette thèse. D’habitude bien placé et fort dans les duels, le droitier n’a jamais su trouver la bonne carburation. Au delà de ses nombreuses relances ratées, il n’a jamais réussi à imposer sa puissance dans les duels au sol (33% réussis), comme dans les airs (25%). Des taux bien en dessous de ses standards ordinaires (Respectivement, 50% et 58%).

Et ce n’est pas tout. Par le passé, il a toujours été, avec brio, une rampe de lancement précieuse aux transitions offensives du WAC. En revanche, face à l’ASEC, il a réalisé deux fois moins de passe (15 contre 30 en moyennes) et aucune transversale (contre 4). Certes, les hommes de Benzarti ont eu un peu moins le ballon que l’adversaire (42 %), néanmoins, la faible participation de Comara dans le jeu de son équipe, n’est pas vide de sens.

A la recherche d’un second souffle

Des fois, la mauvaise prestation d’un joueur demeure inexpliquée. Le fameux jour sans. Néanmoins, celle fournie par Comara samedi, n’est pas le fruit du hasard. Sur le banc des accusés, un calendrier démentiel qui a résulté sur un énorme coup de pompe. Avec 1889 minutes cumulées, toutes compétitions confondues depuis septembre, il est un peu logique que Comara présente les symptômes d’un joueur qui a besoin de souffler. Un constat qui interroge la gestion de l’effectif et la faible rotation instaurée par le coach Tunisien. En même temps, difficile de ne pas accuser la direction sportive du Wydad, de ne pas avoir équilibrer un effectif dont la composition penche clairement vers l’attaque. Beaucoup de joueurs offensif et peu de joueurs défensifs. Dès lors, Benzarti n’a d’autres choix que de s’appuyer, Ad vitam æternam, sur la même charnière Comara-Dari. Même si, avec autant de points d’avance en championnat, le technicien du WAC aurait pu, de temps à autres, accorder à certain joueurs, une plage de repos. Sinon, à ce rythme, toute l’équipe risque d’en pâtir. A commencer par Achraf Dari. Car il ne faut pas se leurrer, aussi talentueux soit-il, le jeune espoir marocain est sublimé par la sérénité et le métier de Comara. Alors quand l’ivoirien est moins bien, le marocain l’est aussi.

En tout est pour tout, Comara a certainement livré son pire match depuis qu’il porte la tunique du WAC. Paradoxalement, il n’en est pas responsable totalement. Vous l’aurez compris, la gestion de l’effectif et sa composition le sont également, dans le sens où Comara a fait montre d’une grande fatigue à cause de l’accumulation des rencontres. Donc, la semaine de repos qui s’offre à lui avant le match décisif de samedi prochain, ne pouvait pas mieux tomber pour voir Cheikh Comara se relever.

208 Commentaires

  1. Abdel64

    شوفو لبكا وتقواديت بشحال طلعت،ديرنها اهبل تربح وصادقا ليهم
    +++++++++++++++++++++++
    مليار سنتيم تنعش خزينة الرجاء الرياضي بتدخل من لقجع
    ××××
    ينتظر أن يتوصل فريق الرجاء الرياضي في الأيام القليلة المقبلة بمبلغ مليار سنتيم، من وزارة الداخلية، لدعم الفريق ومساعدته على تجاوز الأزمة المالية التي لا زال يعاني منها.
    وقررت وزارة الداخلية دعم الرجاء الرياضي بالنظر إلى حجم المديونية التي يعاني منها فضلا عن تضرره كثيرا من إغلاق ملعب مركب محمد الخامس بالدار البيضاء.

    وينتظر المكتب المسير للفريق الأخضر تدخل فوزي لقجع، رئيس الجامعة الملكية المغربية لكرة القدم، من أجل تسريع وثيرة صرف المنحة للفريق الأخضر.

    ووجد المكتب المسير لفريق الرجاء الرياضي نفسه في مأزق كبير بسبب إغلاق مركب محمد الخامس بشكل مفاجئ، رغم التزامه باللعب على أكثر من واجهة وقت إغلاقه.

    وكان مسيرو الرجاء قد نجحوا في استثمار مداخيل الرجاء بشكل جيد، وخفضوا من مديونية الفريق من 10 ملايير إلى 7 ملايير ونصف، كما يحرصون على أداء مستحقات اللاعبين والموظفين في وقتها المحدد، قبل أن يواجهوا مشكلة إغلاق الملعب، وبعدها النتائج السلبية بعد رحيل الاسباني كارلوس غاريدو

  2. Abdel53

    sorrane
    Il y a un problème général sur facebook provenant de la source. Il sera résolu ce soir.

  3. Sorrane

    Sa marche wa ila bghito ljadid tal9o lina do hhhhhh

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here