CAF CUP- Le WAC ramène un précieux point de Dolisie

maroc mountakhab wydad wac botola pro coupe monde derby winners tifo

Le Wydad AC a ramené, cet après-midi, son premier précieux point de son déplacement à Dolisie (1-1), où il a affronté l’AC Léopards dans le cadre de la 1ere journée du groupe « B » de la Coupe de la Confédération Africaine de Football.

En effet, le Boss technique des « Reds » Benito Floro a décidé de reconduire le même onze que celui qui avait battu en amical le MAT, sur la pelouse du Complexe Mohamed V, en alignant la formation suivante :

Nadir Lamyaghri, Bacr El Helali, Mourad Lamsen, Hicham El Amrani, Youssef Rabah, Saïd Fettah, Mohammed Berrabeh, Bakary Koné, Yassine Lekhal, Lys Mouitys et Jawad Issen. 

La rencontre débuta sans le traditionnel round d’observation, puisque les Congolais de l’AC Léopards, portés par un public tout acquis à leur cause, se sont jetés d’entrée dans le camp Wydadi et il aura fallu à peine douze minutes pour voir l’AC Léopards ouvrir la marque.

En seconde mi-temps, les Rouge et Blanc, plus entreprenants, sont parvenus à remettre les pendules à l’heure à la 59’, grâce à la nouvelle recrue Abderrazak Elmnasfi, qui a remplacé Jawad Issen, une minute auparavant.

Il est à noter que les changements effectués en second half, ont considérablement influé sur le rendement de l’équipe, surtout après la sortie de Jawad Issen, relevé par Abderrazak Elmnasfi. Cherchant à sécuriser davantage le compartiment défensif, le driver technique a décidé de faire sortir Bakary Koné et le remplacer par Ali Rachdi. En fin de match (94’), un changement tactique, avec l’entrée d’Abdelghani Mouaoui à la place de Yassine Lekhal.

A signaler, avant de conclure, que le referee a sorti à trois reprises son carton jaune respectivement à Mourad Lamsen (15’), Mohamed Berrabeh (37’) et à Youssef Rabah (77’).

Enfin, il faut dire que ce premier point, ramené de Dolisie, constitue une satisfaction pour toute la composante des Rouge et Blanc et les capés du Boss technique Benito Floro peuvent d’ores et déjà envisager la suite du parcours en cette compétition africaine, avec un bon état d’esprit.

Abou Nadir