Botola – Pro : Le Wydad de retour à la compétition… Le sacre dans le viseur !

maroc mountakhab wydad wac botola pro coupe monde derby winners tifo

La phase retour du championnat national professionnel s’annonce brûlante, puisque après un mois de trêve, les 16 formations d’élite reviendront au climat de la compétition, avec une vitesse de plus , aussi bien dans la locomotive de leadership, que dans la zone rouge menant à la seconde division.

Le Wydad ayant terminé les quinze premiers matchs dans la troisième place, à quatre point seulement de la tête du classement, c’est ainsi que les poulains de Abderrahim Talib doivent affûter leurs armes et surtout jouer le tout pour le tout, les prochaines rencontres, à domicile comme à l’extérieur, en vue d’empocher le plus maximum de points, la tache serait rude à coup sur, mais le WAC n’a pas trop de choix, si on sait déjà que l’équipe ne jouera pas cette saison sur l’échiquier africain ni sur le front arabe, et par conséquent le seul objectif à achever reste de décrocher le sacre national qui est équivalent à une participation mondiale.

Les rouges et blancs se sont mis au travail d’arrache pied tout au long du mois écoulé au complexe Bnejelloun, et avec la moyenne de deux séances par jours, dans le but de corriger les failles de la phase Aller, surtout les grosses bourdes défensives qui ont interpellé Nadir et Talib, à une quete d’homogénéité et de coordination, au vu de la qualité des joueurs dont ils disposent dans cette ligne, mais les préparatifs se sont aussi axés sur le niveau physique et qui était assez bien pour les Wydadis, mais il faudra le travailler pour le retour attendu, et finalement l’attaque n’est pas restée les bras croisés et contente du bilan satisfaisant, dont il a réalisé, mais c’était l’occasion de revoir la dynamisation offensive d’une part, et la précision devant les bois d’autre part.

A vrai dire, le WAC n’a pas réussi à s’imposer dans plusieurs matchs amicaux disputés, au cours de cette période de préparation, il faut le dire que cet échec est inhérent surtout à la colère des joueurs qui n’ont pas réussi à toucher certaines primes antérieures, et on a vu de visu comment les Reds ont frappé fort, en emportant le dernier match sur le score fleuve de 10 buts à 1, après avoir résolu ce problème, le message est clair, c’est que le comité orchestré par El Akram doit honorer ses engagements, jusqu’à la dernière seconde de la saison courante, surtout sur le registre de motivation et de suivi de l’équipe première, c’est la seule recette susceptible de faciliter la mission aux coéquipiers d’Ondama.

Coté Mercato , il était éclipsé pour le Wydad puisque aucun nouveau joueur n’a mis les pieds au complexe Benjelloun, un constat qui s’explique d’abord par la crise financière que traverse le club, ainsi que l’échec de quelques joueurs africains dans les tests, mais aussi le besoin de garder une certaine stabilité dans l’effectif.

Le point lumineux en tout ça, c’est bien que la chaleur du public large du Wydad sera de retour à Casablanca et en déplacement, le pouvoir de ce 12ème joueur est indéniable, le retour aux gradins serait à coup sur , une valeur ajoutée de grand impact à l’équipe.

Le prochain rendez-vous des rouge et blanc sera la semaine prochaine, dans la levée du rideau de la phase retour, à Kénitra où le WAC aura à croiser le fer avec la formation du KAC, une rencontre qui devrait être programmée pour la soirée de Vendredi prochain.

Réd .par : Amine SENNOUNI