Botola : Les à côtés du match WAC-OCK‏

maroc mountakhab wydad wac botola pro coupe monde derby winners tifo

La rencontre WAC-OCK, comptant pour la deuxième journée de la Botola, s’est déroulée au Complexe Mohamed V avec des gradins pratiquement vides, et ce en raison des deux dernières déconvenues des Rouge & Blanc concédées successivement face à l’AC Djoliba et l’AS FAR.

Des demandes d’explication auraient été adressées par le club à Bakr El Helali, Youness Hawassi et Yassine Lekhal, pour avoir manqué la semaine dernière, des séances d’entraînement  sans autorisation au préalable. Pour rappel, Youness Hawassi a été mis sur le banc des remplaçants, alors que Bakr El Helali n’a pas été tout simplement convoqué par le nouveau staff technique.

Abderrahim Ben Kejjane et Ayoub Skouma, qui se sont entraînés seuls en ce début de saison, ont effectué leurs entrées dans le cours du jeu. Si Abderrahim Ben Kejjane, qui a remplacé Mohamed Berrabeh, sorti sur une civière, a été l’auteur d’une honorable deuxième mi temps, Ayoub Skouma, de sa part, a privilégié les côtés avec un jeu axé sur les passes courtes.

 De l’avis de plusieurs supporters Wydadis présents au Complexe Mohamed, les deux attaquants Omar Najdi et Fabrice Ondama ont été les joueurs les plus en vue, lors de cette joute nocturne. A eux seuls, ils  ont raté plusieurs occasions de plier définitivement le match.

L’Olympique de Khouribga, privé des services de Youssef Oggadi et de Zakaria Amzil, a aligné ses deux dernières recrues Abdessamad Chahiri et Khalid Sbai, qui étaient annoncées chez les Safiots. Il faut dire qu’Abdessamad Chahiri, qui a avait pour mission de marquer étroitement Omar Najdi, a éprouvé de réelles difficultés à contenir le virevoltant attaquant des Rouge & Blanc.

Pour les statistiques, les joueurs du Wydad AC ont bénéficié de 7 corners, dont trois bottés en première période. Tandis qu’Abdellah Boulifa, referee relevant de la ligue du Nord, a brandi sa biscotte à deux reprises aux joueurs du WAC : Abderrazak El Mnasfi à la 75’ et Bakary Koné à la 81’ du jeu.

Abou Nadir