Au suivant, au suivant….

Le grand Jacques Brel m’inspire beaucoup à l’occasion de cette belle et historique qualification à la finale de la plus belle des coupes africaines.

…d’ailleurs qu’importe l’histoire, pourvu qu’elle mène à la gloire……(l’homme de la Mancha)

Avec lui, j’ai envie de dire : Qu’importe l’adversaire, qu’importe le score d’Al Ahly , qu’importe les difficultés , l’essentiel est de décrocher la coupe, à cette étape de la compétition, tous les adversaires sont difficiles à prendre.

Mais le WAC est grand, il est grand par son histoire, il est grand par son palmarès, il est grand par ses hommes passés et présents, il est grand par ses supporters, le Grand WAC a rendez-vous avec l’histoire et il saura répondre présent comme il a su le faire à chaque fois aux grands moments.

Le WAC est éternel, ad vitam aeternam.

Chakib