Ammouta ou les joueurs… Fautifs ou victimes ? La stabilité ou l’éclatement ?

Ammouta ou les joueurs… Fautifs ou victimes ? La stabilité ou l’éclatement ? | Wydad Athletic Club - Actualité / News du WAC - أخبار الوداد الرياضي

Deux questions que je veux ajouter à l’avant-dernier article de notre ami Abdel_1er intitulé, “La stabilité ou la valse des entraîneurs ?”

Pourquoi c’est le même scénario, la même crise, la même perturbation… Se répètent-ils et à la même époque au sein du club, y’a-t-il bien un fil commun à tout cela, un mystère que nous n’arrivons pas à élucider ?

C’est sûr que les mauvais résultats actuels n’honorent vraiment pas le vainqueur sortant de la champion’s league ni les supporters frustrés qui s’attendaient à une nouvelle relance de l’équipe.

Les avis se croisent et le doute s’instaure dans les esprits des wydadis, les uns imputent cela aux mauvais choix tactiques et humains de l’entraîneur et qui est pour l’occasion malgré lui responsable d’un mercato estival catastrophique, d’autres estiment que c’est à cause de la fatigue morale et un épuisement physique accumulés durant 3 années consécutives. Autres encore jugent ne reconnaissant plus la même équipe qui a brillé pendant les éliminatoires de la CL ou simplement un manque de motivation après avoir été champions de l’Afrique dit-on.

N’est-ce pas le même homme avec les mêmes joueurs qui ont gagné le 19 titre et sillonné l’Afrique de bout en bout pour décrocher la reine des coupes ? N’est-ce pas le même caoch, le même effectif malgré son amputation de trois joueurs clés alors que nous étions en pleine course pour cette coupe ? Le départ de Fall et notre faible axe central, Ondama le technicien à tout faire et le vrai buteur Jebour que nous manquons, malgré tout ça on a pu arrivé à bord avec un grand exploit tant attendu. Est-ce un hasard comme disaient d’autres. Il faut être ingrat pour tout oublier quand même.

Les médias, les “hiyahas” et les “semsaras de joueurs” pourris sont presque arrivés à leur fin, celui d’éclater cette unité bien soudée et semer le doute et la zizanie entre toutes les composantes du Wydad. Mais ils n’en sont qu’à leur fin car les vrais wydadis ne se laisseront pas faire tant qu’on reste unis et solidaires.

Le vrai problème du Wydad actuellement est tout autre.
La valeur de nos joueurs est en hausse après les exploits de 3 années de suite, cela fait donc saliver les semsaras et les charognards, mais, ils sont tombés sur un os. Ammouta, tout le monde connait le sérieux et la droiture de l’homme, il a eu le culot de faire barrage à ces escrocs et il l’a déjà signifié plusieurs fois. Cela ne plait pas aux semsaras qui montent en créneau et tentent par tous les moyens possibles, les médias et hiyahas aidant, pour déstabiliser l’équipe et envoyer Ammouta et dévorer leur victime comme ils leur semblent. Les joueurs deviennent leur proie, ils n’ont plus la tête entre les épaules et passent par des moments difficiles et cela pèsent sur leur concentration et leur motivation.
Voilà le vrai problème qui range l’équipe tous les ans, les “khourdas” ramassés à la poubelle prennent route vers le club après le départ de chaque coach remercié ou envoyé et les meilleurs éléments de l’équipe s’évaporent dans la nature sans aucune explication.

Croyez-moi chers Wydadis, Ammouta est l’homme qu’il nous faut malgré tout ce qu’on dit sur sa façon de gérer son équipe, c’est le premier entraîneur qui a fait face à ces charognards et qui n’aime pas qu’on lui marche sur les pieds. Tay bghi yakoul floussou 7lal pas comme les autres coachs, 20 joueurs dakhla, 20 joueurs kharja.
C’est l’homme dial al mar7ala, le mercato est à nos portes, beaucoup de choses doivent changer.

RESTONS SOLIDAIRES malgré tout, les vautours rôdent sur nos têtes, ce n’est qu’un moment passager, les nuages vont se dissiper et tout rentra à l’ordre. Et, à nous d’autres conquêtes et d’autres trophées.


Saïd Bouhajeb