A chaque génération sa grandeur(II)

maroc mountakhab wydad wac botola pro coupe monde derby winners tifo

La deuxième génération : Les exploits

Toujours dans la continuité de la précédente,cette génération resta fidèle aux préceptes fixés par les pères fondateurs,ceux de la lutte contre l’occupant, de lutte pour la dignité de chaque Marocain. Un patriotisme sans faille à la patrie.

Le Wydad se verrait propulser au-devant de la scène du nationalisme marocain.Sa popularité auprès des foyers marocains ne faisait que s’accentuer,dépassant même les frontières du royaume. Une victoire du Wydad sur le terrain était synonyme d’une défaite pour le colonialisme.

Trois grands joueurs marqueront le début de cette grande épopée,Chtouki, Driss, Abdessalam, la plus grande triplette de tous les temps.

En compagnie de leurs frères (c’est ainsi qu’ils s’interpellaient entre eux) Kacem Kacimi, Abdenbi, Mohamed Soubiss,etc.,et toujours sous la houlette de Pére Jégo ;le début d’un palmarès jamais égalé ne faisait que commencer.

Cinq titres de champion du Maroc : 1948, 1949, 1950, 1951, 1954
Coupe d’Afrique du Nord en 1948,
Championnats d’Afrique du Nord en 1948, 1949 et 1950
Sans oublier de rajouter la coupe de l’indépendance :1956.

Nombreuses sont les anecdotes racontées sur nos glorieux joueurs et sur cette grande période, comme, celle de la finale en coupe d’Afrique du Nord, lorsque les joueurs Wydadis ont refusé de fouler la pelouse du Stade d’Alger si jamais le drapeau marocain n’est pas hissé sur le ciel Alger et flotte au même niveau que celui de la France.

Merci à ces grands hommes d’avoir existé et d’avoir par leurs sacrifices contribué à l’édification de ce patrimoine cher à tous les Marocains,le Wyadad Al Umma.