La préparation mentale chez le footballeur

La préparation mentale au football consiste à mettre le joueur dans les meilleures dispositions psychologiques avant d’aborder un événement tel qu’un match (à enjeu ou non) ou suite à un échec (important ou non). Tous les sportifs de moyen ou haut niveau sont soumis à un stress plus ou moins intense. Cela a un impact sur le mental, le physique et la performance attendue.

La préparation mentale fait partie intégrante de l’entraînement global avant une grosse échéance, mais aussi tout au long de l’année. Plusieurs critères entrent en jeu lors de cette étape : la gestion du stress, de la souffrance, le temps de sommeil, la mémoire, l’adaptation à l’environnement de jeu.

Plusieurs techniques permettent de se concentrer à 100% sur la performance. Par exemple, faire une check-list de tout ce que vous avez besoin de savoir avant de vous lancer : stratégie, technique de l’adversaire, erreurs à ne pas répéter, jeu à améliorer,savoir utiliser un échec ( on apprend de ses échecs et jamais de ses réussites),maîtriser sa concentration (la concentration est la capacité à avoir son esprit présent uniquement sur l’activité en cours, à rester en quelque sorte sur le présent et non penser à une autre distraction, passée ou à venir).

Être positif, aucune négation ne doit prendre place ( On ne dit pas “je ne vais pas échouer” mais “je vais réussir” )et s’auto-encourager, cela paraît ridicule, mais la confiance en soi est primordiale lors du jeu. La confiance en soi permet généralement d’éliminer le stress. C’est se dire que vous avez les capacités de vaincre l’adversaire, et d’y croire (plus complexe), le corps assimilera cette pensée et vous permettra de rentrer sur le terrain avec sérénité.

D’ailleurs, c’est cette technique qui est utilisée par l’entraîneur de l’Entente Sportive Sétifienne; Rachid Taoussi, en parfaite connaissance de la force du champion d’Afrique en titre, le Wydad AC. Au fond de lui il a peur d’avoir cet adversaires de taille, mais il tente de transcender ses joueurs en déclarant qu’ils étaient contents d’hériter du WAC au lieu d’Al-Ahly du Caire.

En résumé, la motivation, l’endurance, la confiance en soi et la gestion du stress sont les qualités mentales indispensables aux bons joueurs. La préparation mentale est une composante essentielle de la préparation du footballeur. Avec un peu de planification et de créativité, elle peut être incorporée aux séances d’entraînement régulières. Amener le footballeur à établir son propre optimum psychologique de performance est un des rôles clés de l’entraîneur et du coach mental.

Dr. A.ZIANE

11 Commentaires

  • Avant la préparation mental pour une confrontation ,on a déja parlé de la formation ceci en général consiste la technique, le physique, tactique et la psychologie mental on ne doit s’attendre a un match crucial pour remédier il faut le faire des les jeunes ages

  • Salam les amis

    Mal heureusement , ce n ‘est pas Le cas chez le joueur Marocain
    La seule préparation qui peut motiver le joueur Marocain « le fric »

  • Avant de rédiger l’article,j’ai Contacte deux joueurs et ils m’on Confirme que le vrai coach mental est le chéquier de Nassiri.c’est malheureux mais c’est la vérité.

  • صباح الود والوداد والامجاد
    Merci Docteur pour l’article si intéressant ..
    Pourtant le chéquier 2 Naciri n’a rien servi en Botola 2016/retour .. à titre d’exemple..
    Comme quoi ce chéquier là ne fait pas tjrs le bonheur!

  • Le chequier de nassir ne servi que nassiri et son mandat aussi un effectif qui joue sous sa houlette,mais quoi faire aprés le départ de ce dernier et l’arriver d’un nouveau président
    Donc la formation qui paye

  • Merci Kamal, fidèle toi aussi, au plaisir de te rencontrer.

    La gestion de la botola 2016 était très difficile et surréaliste. Trop de matchs à jouer et de plus en dehors de casablanca. Si on avait une bonne direction technique, on aurait pu jouer qlq matchs avec l’équipe des espoirs.

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here