Le talentueux milieu du terrain promu à l’équipe première cette saison, Soulayman Diara, a déserté la concentration estivale des rouge et blanc tenue à Lisbonne en direction de la Hongrie pour y parapher un nouveau contrat avec un club évoluant à la première division, sachant qu’il n’est pas libre et il est toujours sous contrat avec le Wydad de point de vue réglementaire.

Ainsi, le comité du WAC et à la veille de sa disparition a rapidement fait parvenir à la FRMF et la FIFA un courrier les avertissant du transfert illégal que le joueur a effectué et du contrat professionnel sous lequel est engagé avec le WAC/

Comme premier dénouement dans cette affaire, le joueur a rameuté plusieurs agents pour contacter le club en la personne du président, Said Naciri, en vue d’acheter son contrat en contrepartie d’un Milliard de centimes dans le noir et de la sorte le faire bénéficier de son billet de sortie international, et sans lequel il ne pourra en aucun cas tape en un ballon officiel sous les couleurs de son nouveau club.

Comme l’indique nos sources, Naciri n’a pas mis beaucoup de temps pour répliquer à cette proposition, et la réponse est un rejet catégorique de l’offre, en faisant savoir au joueur que le Wydad ne pourra jamais le libérer sans recevoir la contrepartie indiquée dans la clause de résiliation indiquée dans son contrat, et qui s’élève à deux Milliards de centimes, soit le double de la proposition de Diara.

Réd.par: Amine SENNOUNI