Le Wydad qui avait passé une saison purement blanche en termes de trophées tente toutes les chances avec un départ inexorable pour but de remporter cette prestigieuse coupe de la Ligue des champions.

Contrairement aux faits qui ont marqué la saison passée, et qui ont empêché un embarquement promoteur de l’équipe (Conflits entre joueurs et entraineur, discorde autour du comité, préparation d’avant saison inadéquate..), les conditions initiales de cette saison sont qualifiées convaincantes !

Commençant par le président du WAC, qui a avoué vouloir éviter les erreurs du passé, surtout du point de vue des recrutements. Il ne prendra désormais plus aucune décision sans l’avis de son nouveau coach, le Suisse Michel Decastel. Ce dernier, et à travers ses matchs tests et ses interviews, nous remarquons qu’il marche à pas prudents.

Après les recrutements consécutifs des différents éléments importants sous les yeux de l’entraîneur, il reste à espérer une homogénéité rapide de ces nouvelles recrues au sein du groupe. La chose qui parait faisable vu l’atmosphère qui règne entre joueur et entraîneur qui semble conviviale, telles conditions facilitent vivement les taches et permettent logiquement de tendre vers le but escompté, la stabilité de l’effectif.

De plus, combler le poste AG – Arrière gauche qui était une nécessité après le départ de Khalid SEKAT, devient abordable avec l’arrivé de RAMI, qui pourrait éventuellement être chargé de cette mission.

Et vous voilà à vos tours chers lecteurs, sommes- nous prêts à entamer la CLA avec les conditions actuelles ?